« Factory of the Future » : Newtec sur le podium

Dans notre pays, les entreprises Continental, Dentsply Implants, Newtec et Provan sont les premières « usines de l’avenir ». Au cours des dernières années, ces entreprises technologiques ont réalisé des investissements dans les technologies de production plus modernes, dans la numérisation des données, l’innovation sociale et l’écologie, au point de figurer parmi les premières au niveau mondial dans le domaine de la production. C’est donc à juste titre que leur a été décerné le 3 février dernier le prix du concours « Factory of the future ». Nous vous présentons l’une après l’autre ces entreprises remarquables.

À l’issue de la procédure d’évaluation, quatre entreprises ont mérité le label « Factory of the future ». Parmi les lauréats : Newtec, un spécialiste international dans la conception, le développement et la production de matériel et de technologie pour la communication satellitaire. L’entreprise participe à la définition de nouveaux standards pour la transmission par satellite. Le plus récent développement, réalisé l’année dernière, est basé sur la combinaison d’une technologie Newtec et de celle d’un concurrent aux États-Unis. Il s’agit d’une solution qui permet à 2 milliards de personnes de regarder la télévision. 

Chaque appareil livré par Newtec est unique. Le logiciel, le matériel et les fonctionnalités sont adaptés selon les souhaits exprimés par le client. Le site de production, implanté à Erpe-Mere, est défini sur mesure pour répondre à ce marché très spécifique (faible volume, hautes technologies). Newtec applique un système d’innovation en continu, portant à la fois sur les produits et sur les procédés de fabrication. Ces dernières années, l’entreprise a notamment investi dans la numérisation de la production. 

Newtec a suivi avec enthousiasme le trajet Made Different, ce qui lui a valu finalement de recevoir le titre de « Factory of the Future ». La principale transformation apportée dans le cadre de ce trajet a été la mise en place d’une usine numérique, l’introduction de l’ingénierie « end-to-end » et l’adoption d’un processus de production centré sur les ressources humaines. 

Numérisation

La mise en oeuvre du concept de numérisation des flux de travail s’est traduite par quelques avantages importants. Par exemple, une réduction significative des temps de réalisation. Il en résulte une plus grande satisfaction des clients. Le deuxième avantage est le suivant : une amélioration de la qualité de la procédure de production, et le troisième avantage est tout aussi important : le personnel est davantage enclin à s’intéresser à la qualité de son travail. 

Les principaux résultats

Grâce à la numérisation, l'efficience s’est fortement améliorée. Il suffit de voir les résultats du test « First Pass Yield » : pas moins de 95 pour cent des produits sont fonctionnels à la fin du processus de production. Vu la complexité et les volumes chez Newtec, il s’agit d’un avantage concurrentiel indéniable. À cela s’ajoute une philosophie d’amélioration en continu, qui consiste à rechercher de manière systématique les possibilités d’amélioration par rapport aux précédentes productions. Le grand avantage de cette démarche est son impact positif à la fois sur la qualité et sur les coûts de fabrication. 

Un autre résultat important est la mise en place, couronnée de succès, d’une usine numérique fondée sur un concept à trois strates, visant à favoriser les interactions entre les membres du personnel, les processus de production, les fournisseurs et les clients tout au long de la chaîne de la valeur ajoutée. Et – last but not least – un programme de formation concerté entre tous les services et départements de l’entreprise, qui s’est traduit par davantage de flexibilité et l’optimalisation du flux opérationnel dans son intégralité. 

Réseau de l'avenir

Pour les prochaines années, l’entreprise s’attend à une extension du marché, parce que la communication par satellite ne cesse de gagner en importance et parce que d’autres innovations vont ouvrir des possibilités supplémentaires pour la transmission des données. L’entreprise elle-même va continuer son extension et devenir le centre d’un réseau de partenaires et de fournisseurs. Un tel écosystème constitue un aspect fondamental pour toute entreprise spécialisée soucieuse de poursuivre sa croissance. Il est dès lors important qu’une entreprise souhaite inclure dans ses propres produits et dans le processus de production les possibilités et les capacités que peuvent apporter les autres partenaires. 

 

Dans le cadre du trajet Made Different, 140 autres entreprises sont accompagnées par Sirris et Agoria tout au long de leur transformation pour devenir une « Factory of the Future ». Dans les entreprises concernées, une ou plusieurs procédures de transformation sont en cours en ce moment. Il s’agit d’entreprises relevant des secteurs d’activité les plus divers : secteur des technologies, des produits alimentaires, textiles, papier, produits pharma, transports, chimie, cuir, ameublement, construction, etc. Les entreprises participant à ce projet sont aussi bien des PME/PMI (66 pour cent) que des grandes entreprises (34 pour cent), réparties dans toutes les provinces de Flandre. Selon les estimations de Sirris et d’Agoria, d’ici à 2018 environ 50 entreprises auront obtenu le label « Factory of the future ». À plus long terme, l’objectif à atteindre est 500 entreprises.