Interreg Fabricar3v – vers la fabrication additive métallique pour tous

Ce projet vise à démocratiser la fabrication additive métallique en déployant une machine d'extrusion de matériaux (FDM) à faible coût capable de traiter une matière première granulée MIM (moulage par injection de poudre métallique). L'objectif final est de tout rendre open source (plan de fabrication de la machine, procédures, etc.) et donc accessible à tous. Pour améliorer la diffusion des connaissances, une plate-forme sera mise sur pied et un outil de simulation de procédé développé.

Interreg Fabricar

Contexte

Actuellement, il est difficile de trouver une machine de fabrication additive produisant des pièces métalliques à un coût inférieur à 100.000 €. C’est prohibitif pour un grand nombre d'entreprises, et d’établissements d’enseignement notamment.

Objectifs

  • Mettre au point une machine de fabrication additive par extrusion de matériaux capable de traiter la matière première MIM (SS 316L polyMIM) à un coût inférieur à 30.000 €.
  • Comparer les propriétés des pièces (qualité de surface, propriétés mécaniques, etc.) du prototype de machine mis au point à d'autres technologies de fabrication additive métallique (comme la fusion par faisceau laser).
  • Mettre en place une plate-forme de recherche pour partager les connaissances et les expériences en fabrication additive.
  • Développer un outil de simulation de procédé.
  • Quantifier l'impact de la diffusion à grande échelle de la fabrication additive sur la propriété intellectuelle.

Approche

Un prototype de machine sera développé. La matière première PolyMIM 316L sera testée sur celle-ci et les pièces seront caractérisées à chaque étape (injection, déliantage et frittage). Une analyse des coûts sera effectuée.

Des pièces identiques seront réalisées et caractérisées en fusion par faisceau laser de poudre 316L à des fins de comparaison. Une veille technologique sera également effectuée pour prolonger la comparaison.

Une veille technologique sera également effectuée sur les modèles commerciaux de technologies à faible coût similaires et sur les questions de propriété intellectuelle liées à la fabrication additive.

Une plate-forme de formation à la recherche sera mise en place pour partager les expériences et les connaissances à grande échelle (formations, plans de fabrication de machines, données, etc.).

La technologie sera comparée à d'autres technologies de fabrication additive (propriétés des pièces, coûts) et un outil de simulation de procédé sera mis au point.

Groupe cible

PME, écoles, universités, fablabs… et entités similaires.

Référence(s)

Interreg Fabricar3v 1.1.362

Partenaires du projet

Interreg Fabricar3v Partners

Belgique : Cenaero, Sirris, Université de Mons, FLAM3D

France : CNRS, CRITT-MDTS, Ecole Centrale de Lille, Machine 3D, Université de Lille.

Financier

Interreg-fwvl (FEDER + CNRS + SPW DGO6)
Totaal budget (with subsidies) : 3.568.640 €
France, total budget : 2.084.601 €
Wallonia, totaal budget : 1.128.036 €
Flanders, totaal budget : 356.000 €
Sirris budget : 261.744 €

  • Sirris : 65.436 €
  • SPW DG06 : 65.436 €
  • FEDER : 130.872 €

Durée

Du 01/01/2019 au 31/12/2022

En savoir plus sur ce projet et les possibilités pour votre entreprise ?

Contactez-nous !

julien.magnien@sirris.be
+32 491 34 53 88