Une puce fluidique, du proto à la présérie

Sirris développe pour Analis un outillage prototype pour l'injection de puces fluidiques comprenant des micro-détails.

Avec plus de 25 ans d'expérience en électrophorèse et électrophorèse capillaire, Analis développe et commercialise des kits pour le diagnostic in vitro, les sciences de la vie et les applications analytiques.

Pour un de ses dispositifs d'analyse, l'entreprise a souhaité développer ses propres consommables et a sollicité le support de Sirris pour le développement d'une puce fluidique. Cette puce comprend un capillaire et est munie d'une fenêtre de lecture par fibre optique.

Dans un premier temps, Sirris a fourni plusieurs prototypes usinés de la puce sous forme d’un assemblage de pièces multiples. Cela a permis à Analis de tester différentes dimensions de fenêtre de lecture et de valider le design de la puce sur son banc de test. Grâce à son savoir-faire en micro usinage, Sirris a pu fournir des pièces avec des micro-détails allant jusqu’à 50 µm au niveau de la fenêtre.

Après validation de la géométrie, Sirris a conçu et réalisé un outillage d’injection prototype pour la réalisation d’une présérie bonne matière de cette puce avec pour objectifs de rassembler les fonctions de la puce dans une seule pièce et de valider la technique de mise en œuvre pour une future industrialisation.

L'injection a fait l'objet de simulations numériques pour valider le moule. Après ajustements, une pré-série de pièces tests a ensuite été moulée en ABS.

S'appuyant sur ses compétences en micro-injection, Sirris a pu réaliser dans le moule les microdétails nécessaires et les répliquer sur les pièces injectées.
D'autres difficultés telles que l’encapsulation du capillaire ont été également surmontées.

Sirris a également développé des pièces annexes à la puce comme un ensemble multi-puits injecté en polypropylène. Afin d'augmenter la précision de ses analyses impactées par l'évaporation des solutions, Analis est revenu ensuite vers Sirris pour concevoir un système d'encapuchonnage des puits de son dispositif.

D'autres projets sont également en cours entre Sirris et Analis dont la division R&D est particulièrement active.