Une imprimante 3D intelligente combine vision industrielle et apprentissage automatique

L’imprimante 3D Inkbit combine vision industrielle et apprentissage automatique et assure un contrôle de la qualité en boucle fermée.

Inkbit, spin-off du MIT, offre de nouvelles possibilités grâce, notamment, à l'intelligence de sa machine qui travaille en boucle fermée à partir d'un logiciel de machine learning et d'une vision par ordinateur. Cette imprimante est basée sur la projection d'une résine photopolymérisable avec d’une tête d’impression à jet d’encre.

Le système de vision numérise chaque couche en temps réel avec une résolution micrométrique au moment du dépôt de l'encre. En cas d'écart avec la géométrie CAO, le système compense et corrige immédiatement le problème à la couche suivante.

Lire plus sur Techniline.