Trois robots biomimétiques

Un robot dont le système de navigation s'inspire d'une fourmi du désert. Un drone qui peut se percher comme un oiseau ou une chauve-souris. Des préhenseurs qui piègent les objets comme les plantes carnivores piègent les insectes.

Le biomimétisme est depuis quelques années une source d'inspiration pour les ingénieurs, spécialement dans le domaine de la robotique. Voici trois exemples de robots dont certaines fonctions sont inspirées de la nature.

Un robot qui s'inspire d'une fourmi du désert

La fourmi du désert se déplace beaucoup sur une journée et affiche des performances de navigation inégalées alors qu'elle n'utilise que quelques milliers de neurones. Dans son environnement, les phéromones sont instantanément détruites par la chaleur extrême si bien que pour naviguer en toute sécurité dans cet environnement hostile, la fourmi doit trouver autre chose. Elle évalue son cap à partir de la configuration polarisée de la lumière du soleil et calculer la distance parcourue en se basant à la fois sur une méthode de comptage de pas et sur le flux optique, c'est-à-dire la vitesse à laquelle le sol se déplace dans l'œil.

Lire plus sur Techniline.