Aller au contenu principal

Thales développe des socles en titane par « additive manufacturing »

La création des structures de supports est un problème inhérent aux techniques de fabrication additive. Thales Alenia Space, développeur et fabricant de systèmes spatiaux, mise sur les techniques de production 3D les plus modernes pour le contourner. Sirris a fourni le support technologique nécessaire à la réalisation de ce projet.

L’impression 3D s’est imposée dans la production de composants métalliques. Les supports censés maintenir les composants en place restent toutefois problématiques. Ils allongent, en effet, le délai de production, ils coûtent cher et ils doivent ensuite être retirés.
Aussi confrontée à ce souci, Thales Alenia Space a fait appel à l’expertise du groupe Additive Manufacturing de Sirris. Olivier Rigo, Senior Engineer Additive Manufacturing : « La fusion par faisceau laser (LBM, Laser Beam Melting) est le meilleur moyen de résoudre le problème. »

Socle triangulaire

La pièce de support est fabriquée en TiAI6V4 – un alliage de titane très résistant – et présente la forme d’un socle à trois pieds. Le projet est aujourd’hui clôturé et a abouti à huit socles en titane. Les résultats sont extrêmement positifs, tant en termes de durabilité, de poids et de réactivité qu’en terme de finition. Thales Alenia entend désormais produire ces socles en série et cherche, à cet égard, un partenaire de production spécialisé en additive manufacturing.