Aller au contenu principal

Sirris et Coris BioConcept allient biotechnologie et microfabrication

Coris BioConcept a lancé fin 2015 une nouvelle plate-forme de diagnostic médical entièrement automatisée : une sorte de labo portable, pas plus grand qu’un ordinateur de bureau. L’échantillon prélevé chez le patient y est inséré sur différentes puces fluidiques, en fonction des types d’analyse à effectuer. Pour réaliser la puce d’analyse biomédicale, avec ses micro-canaux de l’ordre de la fraction de millimètre, Coris a fait appel à l’expertise de Sirris en microfabrication.
  • Coris Bioconcept a développé une plate-forme de diagnostic médical basée sur des puces fluidiques.
  • Pour produire le prototype et la présérie de puces, Sirris a réalisé un micro-moule d’une précision extrême.
  • Cette nouvelle plate-forme de diagnostic a été présentée publiquement fin 2015. 
 

Coris Bioconcept conçoit, produit et commercialise des kits de diagnostic rapide pour différentes maladies gastro-intestinales et respiratoires. Créée en 1996, la PME a développé en une vingtaine d’années une gamme de plus de 30 tests. Basée à Gembloux, Coris Bioconcept distribue ses produits auprès des professionnels de la santé de plus de 60 pays. 

« Pour fabriquer la puce fluidique, il a fallu réaliser un moule aux nombreux détails microscopiques, répartis sur une surface devant répondre à des spécifications strictes d’aspect et de rugosité. »

Coris

Puce micro-fluidique

La nouvelle plate-forme de diagnostic développée par Coris BioConcept vise à identifier simultanément plusieurs paramètres à partir d’un seul échantillon, dans des conditions extrêmement maîtrisées. L’échantillon à analyser est présenté sur une puce microfluidique (Lab-On-Chip). Pour la réaliser, Coris BioConcept a fait appel à Sirris et à son expertise en microfabrication (unité SMALL-Lab).

Des détails d’une fraction de millimètre, des états de surface bien meilleurs que le micron

Sirris a contribué à la réalisation de prototypes de la puce fluidique conçue par Coris BioConcept, puis à la présérie qui a servi aux essais et à la validation du système. Pour ce faire, son unité SMALL-Lab a fabriqué un moule dans une gamme de spécifications jamais atteintes auparavant chez Sirris, avec des détails de l’ordre d’une fraction de millimètre, et des états de surface bien meilleurs que le micron. Une autre entreprise belge, Wow Technology, a apporté son expertise pour le développement de la plate-forme proprement dite. 

Des tests plus rapides et plus fiables

La nouvelle plate-forme de diagnostic sera mise sur le marché fin 2016. Elle va permettre d’identifier en moins d’une heure les bactéries impliquées dans les cas de septicémies, et leur facteur de résistance aux antibiotiques. Les conditions de test sont aussi mieux maîtrisées qu’en laboratoire, avec un gain de fiabilité à la clé. La rapidité et la fiabilité du diagnostic permettront d’administrer plus rapidement le traitement adéquat.