Aller au contenu principal

Sirris co-concepteur de l'implant de mâchoire AMSJI de CADskills imprimé en 3D

CADskills fait partie des plus grandes entreprises de conception d'implants médicaux et propose dans ce domaine des services complets, de l'étude à l'impression 3D en passant par la conception. Afin d'innover en permanence et d'améliorer son offre, la start-up gantoise collabore étroitement avec Sirris. Les partenaires ont récemment réalisé un implant de mâchoire sous-périosté appelé AMSJI.
  • Afin de concevoir par impression 3D l'implant AMSJI, Sirris a déterminé la géométrie idéale du produit.
  • Le résultat a été évalué dans le détail en collaboration avec le fondateur de l'entreprise, le professeur Mommaerts, chirurgien cranio-maxillofacial de renom.

 

L'entreprise gantoise CADskills a été fondée en 2015. La start-up est spécialisée dans la recherche scientifique, le développement, la conception et la production 3D d'implants médicaux sur mesure.

Sirris a déterminé la géométrie idéale de l'implant de mâchoire compte tenu de nombreuses variables telles que la pression de mastication et la méthode d'implantation

Un implant adapté

L'Additively Manufactured Subperiosteal Jaw Implant (en abrégé AMSJI) est un implant imprimé en 3D fixé sous le périoste, la membrane riche en vaisseaux sanguins du tissu osseux. L'opération se déroule en moins d'une heure sous anesthésie locale. Afin d'optimiser la structure de l'impression 3D de l'AMSJI, Sirris et CADskills ont étroitement collaboré dans le cadre du développement de l'implant de mâchoire.

Optimisation topologique

À l'aide d'un logiciel, l'équipe Additive Manufacturing de Sirris a procédé à une optimisation topologique. Elle a ainsi calculé la géométrie idéale afin de produire l'implant AMSJI par impression 3D. Rien n'a été laissé au hasard. Sirris a en effet procédé à des analyses destinées à démontrer la résistance de l'implant à une pression de mastication continue. L'équipe a également pris en considération les différentes méthodes d'implantation. La géométrie de l’implant a été adaptée pour pouvoir enlever facilement des parties de l’implant qui généreraient des réactions d’inflammation trop fortes chez le patient.    

Validation à la suite de longues discussions

Les résultats de l'optimisation topologique ont été étudiés dans le détail par les partenaires. Cette phase de validation approfondie a été suivie par la création d'un concept final de l'implant AMSJI, prêt à sortir de l'imprimante 3D de CADskills.