Aller au contenu principal

Serre intelligente : conçue par Planthive, optimisée par Sirris

Sirris optimise le concept de serre intelligente de Planthive en vue de sa fabrication en série.

Cultiver dans la maison des petits fruits, légumes et aromates, dans une serre design qui gère elle-même la lumière et l’arrosage ? C’est le concept développé par Planthive. La start-up belge a imaginé une serre hydroponique, où les plantes poussent sur un substrat sans terre, à l’abri des insectes et intempéries. Un jardin intérieur qui n’est pas seulement esthétique : le goût est au rendez-vous. Sirris a contribué à ce petit miracle en optimisant le concept en vue de sa fabrication industrielle.

 

  • Planthive a imaginé une serre de salon intelligente.
  • Sirris a conceptualisé et optimisé le projet sur le plan industriel.
  • Planthive est prêt pour l’étape suivante : la campagne de crowdfunding qui lui apportera les préfinancements nécessaires.

 

Planthive est une start-up active dans le secteur de l’hydroponie : la culture de plantes hors sol, sur un substrat neutre et inerte. Avantage de la technique : la maitrise complète du processus de croissance, permettant une optimisation du temps de culture et des qualités gustatives. 

Planthive est venu chercher chez Sirris ce qui lui manquait pour développer son projet : une expertise en industrialisation.  

Un concept… et après ?

Le concept était séduisant, et le premier prototype pré-industriel fabriqué par les jeunes concepteurs avait fait ses preuves. Il restait à s’assurer de pouvoir le produire en grande quantité, et à un certain coût. Pour cette phase d’industrialisation, Planthive s’est tourné vers Sirris.  

Optimisé pour la production

Sirris a redéveloppé le produit dans une optique d’industrialisation. Les ingénieurs ont redessiné les pièces pour les optimiser sur le plan du coût de revient et de la facilité d’assemblage. Ils ont étudié les aspects électroniques, l’agencement des capteurs, éclairages LED et autres composants. Sur cette base, ils ont rédigé les spécifications techniques des différentes pièces, et évalué le coût de production. 

Cap sur le financement

Forte d’un produit fabricable à grande échelle, la start-up a pu préciser son business model, et solliciter les fournisseurs avec des spécifications techniques claires. Elle peut ainsi se préparer à l’étape suivante : lancer la campagne de crowdfunding pour décrocher les préventes qui financeront le début de la production.