Aller au contenu principal

Panimpex réduit drastiquement les délais de fabrication grâce à l’amélioration de l'organisation de la production

Panimpex conçoit et produit des manomètres. La complexité des différents flux de commandes exigeait un ajustement du mode de pilotage de la production, afin de consacrer moins d’efforts à l'organisation de la production.

Le département production de Panimpex, à Veurne, assemble des manomètres destinés à la réfrigération et à la climatisation. Le processus de production d’un manomètre exige de nombreuses étapes. La durée des différentes étapes et  la longueur des interventions  diffèrent fortement. Afin d’amortir ces différences, des stocks intermédiaires étaient  utilisés qui permettaient le découplage des étapes. Mais avec ces stocks, la durée des processus était trop longue. La variété des produits et les flux de commandes complexes dans l’usine généraient en outre un grand nombre d’activités de planification et de coordination. Par ailleurs, l’agencement peu efficace du lieu de travail avait aussi pour conséquence de nombreux déplacements inutiles. Pour fluidifier le déroulement de la production et optimiser l’aménagement des postes de travail, Panimpex a fait appel à Sirris.

Une nouvelle disposition des lieux et moins de stocks intermédiaires

Pour remédier à la situation actuelle, plusieurs améliorations ont été apportées. Le point de départ a été une refonte de la production. La taille des lots a été réduite de cinquante à dix pièces au maximum afin de réduire les stocks intermédiaires et les délais. Un système de « kanban » a été introduit, le principe d’autonomie des bucket brigades (« chaînes »), et  l’approche « Toyota Kata » ont été implantés. En appliquant cette méthodologie, Panimpex a rapidement pu mettre au point des solutions sur mesure à ses problèmes, mais aussi développer la capacité des employés à s’attaquer eux-mêmes de manière systématique aux obstacles et à les surmonter.

Ces modifications ont eu pour conséquences directes une amélioration de l’aménagement des postes de travail et une répartition équilibrée des charges de travail. Grâce au nouvel agencement des lieux et à l’utilisation des chaînes de travail, le département production peut traiter plus rapidement les commandes reçues, et les changements de priorités peuvent être plus facilement absorbés. La nouvelle méthodologie de travail a permis de diminuer les stocks à l’intérieur de l’usine, et de libérer une place appréciable. Le délai complet de fabrication d’un manomètre est de 2 à 4 heures seulement, contre 4 jours précédemment.