Aller au contenu principal

NLMK Clabecq et Sirris identifient des conditions de fraisage optimales

Situé à Ittre, le site de Clabecq du sidérurgiste NLMK (les anciennes Forges de Clabecq) fabrique principalement de tôles minces d’acier pour le secteur de l’énergie et du transport, de l’exploitation minière, de la construction et de la construction navale, mais fournit également de l’acier résistant à l’usure et à haute résistance à des marchés de niche. En 2015, afin de professionnaliser davantage sa manière de travailler et son service client, le site belge de NLMK a fait appel à l’expertise de Sirris dans le domaine de la fabrication de précision.
  • Professionnalisation du service client
  • Essais d’usure à forte intensité de main d’œuvre : mesurer simultanément tous les paramètres et les interpréter correctement
  • Fiche technique pour travailler de manière prédictive et éviter les bris d’outils
     

Le groupe NLMK est une entreprise sidérurgique internationale de premier plan dont le siège est en Russie. Sur le site belge de Clabecq dans le Brabant wallon, l’entreprise se spécialise notamment dans la fabrication de tôles minces d’acier et d’acier résistant à l’usure et à haute résistance. 

« En collaboration avec NLMK, Sirris a recherché les conditions d’usinage idéales pour différents types d’acier et d’outils. »

Apporter des réponses aux clients

Quel est l’outil de fraisage ou d’usinage le mieux adapté à ce type d’acier ? Quelles sont les meilleures conditions de coupe pour cette nuance d’acier ? De telles questions de la part des clients sont fréquente chez NLMK Clabecq. La réponse dépend de nombreux facteurs : le type d’acier, le type de fraise – le nombre de dents et de rainures peut être très variable en fonction de la fraise – la vitesse de coupe, la surface de coupe… Afin d’optimiser le service client par rapport à ce type de questions, NLMK Clabecq et Sirris ont opté pour une approche analytique. L’objectif était de communiquer au client les conditions de coupe optimales au travers d’une fiche technique.

Essais d’usure, un travail de titan

En étroite collaboration avec NLMK Clabecq, l’équipe Precision Manufacturing de Sirris a analysé les conditions de coupe pour un type d’acier et deux types d’outils. Une norme française d’usinage de l’acier, faisant figure de standard au niveau mondial, a été prise en compte. L’usure de l’outil de fraisage a fait l’objet d’un suivi pour de nombreux paramètres : technique, puissance, vitesse, etc. Un processus à forte intensité de main d’œuvre, dans le cadre duquel tous les paramètres ont été mesurés simultanément. La suite n’était pas non plus une sinécure : l’interprétation correcte d’une multitude de statistiques d’usure.

Fiche technique prédictive

Cependant, le travail a porté ses fruits. Pour les types d’acier et d’outils analysés, NLMK Clabecq dispose à présent d’une fiche technique prédictive. Quelle est la durée de vie de l’outil de fraisage x ou y lorsque l’on augmente ou diminue la vitesse de coupe, ou lorsque l’on usine un autre type d’acier ? Quels sont les coûts ou économies engendrés par ces décisions ? Il s’agit de questions types posées par les clients, auxquelles le sidérurgiste pourra désormais répondre efficacement. La fiche technique contient également une mine d’informations permettant d’optimiser la durée de vie des outils, comme la détermination des vitesses maximales pour éviter les bris.