Aller au contenu principal

Benes applique les principes du rapid prototyping au développement de tables de rechargement d’imprimantes

Benes a su appliquer efficacement, avec l’équipe de projet Mechatronica 4.0, le rapid prototyping au développement d’une table de rechargement haute précision et du logiciel associé. Cette technique permet de tester et d’optimiser des concepts à moindre coût et dans un laps de temps plus bref.

Sirris et Flanders Make ont utilisé des techniques de rapid prototyping afin de développer une table de rechargement compatible avec un système d’imprimante existant. La demande émanait de Benes, une PME de Haasrode qui distribue des systèmes et accessoires d’impression. Anje Van Vlierberghe, Program manager Mécatronique chez Sirris, explique: « les techniques relevant du 'rapid prototyping' (RP) permettent d’obtenir d’une manière à la fois rapide, efficace et bon marché un prototype de produit qui répond déjà fortement aux exigences propres au produit fini. Ainsi, le passage à un produit industriel à part entière est ensuite moins difficile ».

Extension des fonctionnalités

La configuration de l’imprimante existante était adaptée à des matériaux légers en rouleaux, tels que papier, textile et feuilles très minces. L’extension par une table de rechargement externe à entrainement à vis devrait ouvrir de nouvelles possibilités d'impression sur matériaux plus lourds, tels que des panneaux plats.

Sirris et Flanders Make ont suivi une approche systématique en vue de générer et d’optimiser des concepts à partir des spécifications. Le concept retenu utilise un entraînement à broche. L’impression 3D a été utilisée pour construire le prototype. L’électronique de commande de la table a été développée à partir de la plateforme matérielle open-source dsPIC avec génération automatique du code dans un environnement Matlab/Simulink. Cette approche de rapid prototyping offre un double avantage. D'une part, le code de pilotage est généré automatiquement à partir du programme de commande. D'autre part, le guidage peut être testé avant l’évaluation expérimentale de la table de rechargement complète. En outre, les performances du processeur low-cost dsPic sont tout à fait représentatives de l’électronique qui sera appliquée dans le produit final.

Dans le cadre du projet Mechatronica 4.0, l’équipe de projet poursuivra la mise au point de la plateforme matérielle générique dsPic et évaluera par ailleurs d’autres matériels informatiques de rapid control prototyping.