Aller au contenu principal

Atlas Copco Airpower accumule les connaissances et le savoir-faire en matière de fabrication additive

Afin d’appliquer avec succès l’additive manufacturing (AM), il est capital de disposer en interne de connaissances sur les différentes technologies. Atlas Copco Airpower, producteur, entre autres, de compresseurs et de générateurs, compte parmi les précurseurs de l’utilisation de l’additive manufacturing pour fabriquer des produits. L’entreprise a l’intention d’étendre ses compétences et dès lors ses capacités dans ce domaine.

C’est la raison pour laquelle a été lancé, en 2014, un projet qui regroupe des experts de plusieurs divisions en vue d’apprendre les uns des autres et d’explorer ensemble tous les aspects de l'additive manufacturing. Atlas Copco a ensuite entamé une coopération avec Sirris et d’autres entreprises pour évaluer les possibilités de l’AM. Toutes ses pièces ont été passées au crible pour déterminer celles qui se  prêtent à l’impression 3D.

Faisait partie du projet une masterclass organisée en coopération avec Sirris, à laquelle des concepteurs issus de toutes les divisions ont participé intensivement. Simon Vermeir, concepteur au sein de l’équipe AM de Sirris, donne quelques  explications complémentaires: « pendant la masterclass, les experts de Sirris ont éclairé les différentes techniques et donné des règles et des outils pratiques de conception, en passant en revue, avec les concepteurs d’Atlas Copco, l’intégralité du processus. À chaque étape, nous avons examiné quelles étaient les connaissances requises pour appliquer avec succès les fabrications additives ». Les personnes présentes ont exposé des cas concrets tirés de leur expérience, des composants dont la conception a été repensée en fonction des exigences de l'AM pendant  la masterclass.

L’impression 3D offre dès à présent, et sur plusieurs plans, une valeur ajoutée, que ce soit dans le domaine des prototypes, de l’outillage, des pièces à usage unique et des pièces destinées aux compresseurs.