Aller au contenu principal

V&V Engineering augmente sa capacité de production grâce à l'automatisation

V&V Engineering est une société spécialisée dans le développement rapide de moules à injection et dans le moulage par injection thermoplastique de prototypes et de petites séries. Elle peut également traiter des moyennes et grandes séries. En outre, la PME yproise assure également l’entretien de moules externes.
Aujourd'hui, V&V Engineering se limite à une seule production journalière. Toutefois, pour continuer à répondre à la demande croissante, il serait en fait nécessaire de réaliser plusieurs séries de production par jour. Le défi consistait à y parvenir en investissant le moins possible et sans déploiement de personnel supplémentaire.

Dans le cadre du projet Factory 4.0, l'entreprise a cherché, avec les experts de Sirris, les domaines dans lesquels des optimisations de processus pourraient être réalisées. Avec la méthode de travail actuelle, toute la production de la machine de moulage par injection est rassemblée dans un grand conteneur de collecte. Après quelques heures de fonctionnement, celui-ci déborde, ce qui exige un remplacement et un traitement manuels.

Double solution

Il a été décidé de scinder le problème. D'une part, il faut concevoir un système permettant de séparer le produit effectif des déchets et, d'autre part, un système permettant de répartir automatiquement les flux de déchets entre plusieurs conteneurs de collecte.

Pour ces deux défis, différentes possibilités ont été étudiées et présentées à V&V Engineering. Tant pour la séparation des flux de matériaux que pour leur guidage autonome vers différents conteneurs, l'entreprise a opté pour la solution qui lui convenait.

Les deux appareils ont déjà été achetés et livrés. Après l'installation, il devrait être possible de démarrer un lot supplémentaire en fin d'après-midi pour le faire traiter toute la nuit. Si tout se passe comme prévu, d’autres optimisations pourront également être étudiées et mises en œuvre dans la transformation ultérieure du produit fini.

L'étude réalisée chez V&V Engineering montre que des solutions d'automatisation « relativement simples » peuvent augmenter considérablement la capacité de production.