Aller au contenu principal

Un robot ménager pour préparer un plat africain typique

Sirris a aidé la société Fufu Cooker à concevoir un robot ménager adapté à la préparation du plat africain appelé fufu et a fabriqué un prototype fonctionnel.


Le fufu est un aliment de base pour de nombreuses populations d’Afrique sub-saharienne. Il se prépare à partir de manioc, de maïs, d'igname, de banane plantain, etc.

 

Il existe plusieurs façons de préparer le fufu dont voici les deux principales :

  1. Le féculent est bouilli puis il est longuement pilé dans un mortier ou une casserole, avec un ajout d'eau tiède et un malaxage en suivant une méthodologie bien définie.
  2. On ajoute la farine dans de l'eau chaude et on malaxe jusqu’à l’obtention de la pâte souhaitée. 
 

Cette dernière méthode représente un travail rude et fastidieux qui pourrait être réalisé par une machine. D'où le projet Fufu Cooker.

 

A ce jour, aucun appareil électroménager ne permet de concilier la justesse de cette recette liée au degré de finesse de la farine et au goût du consommateur. Seule une machine appelée FufuMagic est proposée aux USA, mais rien qu'aux USA. Pourtant, le caractère fastidieux de la préparation d'une part et la demande croissante d'une classe moyenne africaine d'autre part rend intéressant la commercialisation d'un tel appareil.

 

La société Fufu Cooker a été créée pour mettre au point et commercialiser une machine qui facilitera la préparation dans les règles de l'art d'un fufu traditionnel. Elle s'est adressée à Sirris pour concevoir et fabriquer son prototype. La machine doit pouvoir faire bouillir l'eau, distribuer la farine de manioc, de maïs ou autre au bon moment et mélanger le tout avec des temps de pause en fonction de séquences programmées.

 

Après examen des brevets couvrant l'appareil américain existant, Sirris a défini un cahier des charges complet reprenant notamment :

  • Les références d'un robot ménager de base choisi dans le commerce parmi l'offre de machines à pain, sauciers, mixers etc. pour réduire les coûts de développement
  • La définition des batteurs et du mélangeur motorisé
  • La définition de la trémie de déversement de la farine
  • L'adaptation du couvercle pour inclure la trémie
  • Le choix d'un bol de mélange
  • La définition d'une zone de chauffe pour amener l'eau à ébullition
  • Une zone dédiée à un PCB sur mesure
  • Le placement de garants et grilles de sécurité
 

Sirris a aussi fait le choix des procédés de fabrication et des matières pour les composants à concevoir ou à reconcevoir.

 

 

Sur base des définitions techniques des différents composants, les prototypes des éléments spécifiques ont été selon les cas réalisés par Additive Manufacturing chez Sirris ou sous-traitées dans un atelier mécanique.

 

Afin de pouvoir utiliser le prototype Fufu Coker, il a été nécessaire d'intégrer quelques commandes de base pour différents réglages et de programmer quelques recettes. Plusieurs mécanismes tels qu'une commande pour le fonctionnement du batteur dans les 2 sens de rotation ou une commande de la plaque chauffante par un potentiomètre relié à une sonde de température.

 

 

Tous les éléments sont maintenant en place pour offrir aux amateurs de fufu une solution pratique pour le préparer sans problème.

 

Vous pouvez voir ce prototype en action dans une vidéo sur le site web www.fufu-cooker.com.