Aller au contenu principal

BMT Aerospace investit avec succès dans la transformation des copeaux

La réglementation du traitement des déchets se durcit, rendant obligatoires les sols étanches aux liquides avec séparateur à hydrocarbures et d'évacuation. Si ce n’est pas (encore) obligatoire pour les entreprises de production, il est conseillé de prévenir aussi la pollution due au déversement involontaire d'émulsions. Dans de nombreuses entreprises, de tels déversements accidentels surviennent aux endroits où les copeaux sont récoltés, déversés dans des conteneurs, stockés temporairement, etc. Le coût d’un assainissement des sols peut vite s’envoler à cause des études nécessaires, de l’ouverture du sol, des échantillons, de la réhabilitation, de la pose d’un nouveau sol, de l’impact sur les activités opérationnelles, etc. 

 

La société de Flandre occidentale BMT Aerospace usine de l’acier fortement allié en pièces pour l’aéronautique. Après le processus d’usinage, une série de traitements de surface sont nécessaires qui utilisent d’ordinaire des produits, conformément aux exigences de l'aéronautique, mais avec un risque plus important pour l’environnement. BMT Aerospace a ainsi acquis des connaissances approfondies des risques pour la sécurité et l’environnement liés aux produits utilisés.

Infrastructure adaptée

Les copeaux issus du fraisage (environ 80 tonnes par an) sont récoltés dans des bacs en plastique étanches sur roues. Ils alimentent une installation de compactage composée d’un système d’égouttage, d’un brise-copeaux et d’une machine de briquetage. L’ensemble se trouve sur un sol étanche avec revêtement antidérapant pour garantir un environnement de travail sûr. L’entreprise peut ainsi éliminer correctement les copeaux avec un impact minime sur l’environnement.

 

L’investissement dans l’installation n’est pas directement amorti par un meilleur rendement des matériaux, mais il est très précieux parce qu’il offre un environnement de travail plus sûr, plus propre, et surtout avec un risque pratiquement nul de pollution accidentelle du sol. On évite aussi les fuites durant le transport vers une entreprise de transformation de la ferraille, réduisant ainsi le risque de dommages indirects.