Revêtement à base de bio-composants pour la protection contre la corrosion

Un nouveau revêtement à base d'huile de colza peut offrir une protection temporaire contre la corrosion dans des conditions maritimes extrêmes ou en cas d’humidité élevée. 

Le revêtement prêt à l'emploi EcoLine®3690 de l’entreprise américaine Cortec, comportant 72% de matières premières à base de bio-composants certifiées par l'USDA, dépose un film protecteur huileux qui ne sèche pas. Il offre une solution aux producteurs de composants ou de pièces qui souhaitent les protéger entre le stockage et l'expédition.

Le produit est intéressant pour les entreprises qui veulent opérer de manière durable en réduisant leur quantité de COV et en exposant le moins possible leurs travailleurs à des produits à base d'huiles minérales et de solvants. Facile à retirer avec un détergent alcalin, le film peut aider les utilisateurs à éviter le coût lié à la manipulation des déchets dangereux, typique des produits antirouille classiques. Le produit peut être appliqué sur différents types de métaux.

Projet de revêtements à base de bio-composants

Le nouveau projet « Revêtements à base de bio-composants : une opportunité pour une entreprise et un monde durables » de Sirris et Centexbel-VKC entend apporter une réponse à cette demande croissante de produits d'origine plus durable. Au cours de ce projet, nous tenons à vous informer des possibilités d'utilisation d’éléments à base de bio-composants et des applications de ces matières premières dans les revêtements.

Vous aimeriez participer à ce projet, vous voulez plus d'informations ou vous voulez discuter de votre propre cas ou de votre innovation autour de ce thème ? Contactez-nous

(Source image: EcoLine® 3690 (à gauche) vs revêtement concurrent à base de solvant (à droite) après 64 heures de test au brouillard salin (ASTM B117)
(Source : http://news.bio-based.eu)