Réseau d’apprentissage CE Connect : qu’en ont appris les entreprises ?

Après quatre ans, nous faisons le point sur ce que nous et les entreprises participantes, grandes entreprises et PME, avons appris des réseaux d’apprentissage CE Connect. Quelle est notre approche ? Quelle en est la valeur ? Et qu’a signifié la participation à notre réseau d’apprentissage pour les entreprises ?

Dans ce premier de deux blogs, nous expliquons plus en détail l'expérience des participants. La deuxième partie examine les enseignements tirés de quatre années de fonctionnement du réseau d’apprentissage CE Connect.   

Depuis 2016, le réseau d’apprentissage Agoria-Sirris CE Connect a évolué de manière significative. Il existe désormais deux réseaux d’apprentissage à part entière, que nous organisons chaque année. La grande majorité des entreprises qui ont participé depuis le début sont toujours actives. Elles font à présent partie du réseau d’apprentissage « CE Connect Advanced », qui comprend aussi d'autres entreprises qui génèrent déjà des ventes à partir de produits ou services circulaires.

L'an dernier, nous avons lancé un réseau d’apprentissage « CE Connect Inspire ». Celui-ci est destiné aux entreprises qui ont mis en place leurs premiers projets circulaires ou sont en train de le faire.       

Comment considérons-nous un réseau d’apprentissage ?

D'une part, les pionniers sont déjà pleinement engagés dans l'économie circulaire, mais rencontrent encore des obstacles. D'autre part, les entreprises qui attendent trop longtemps risquent d'être exclues du marché. Des expériences à petite échelle peuvent aider à déterminer, sans trop de risques, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. En dépit de l’engouement récent pour l’économie circulaire, il n’existe pas de réponses toutes faites pour la mise en œuvre des principes de l’économie circulaire dans les entreprises. Sirris et Agoria sont convaincus que les entreprises peuvent surtout apprendre mutuellement de leurs bonnes et moins bonnes expériences. 

Le réseau d’apprentissage rassemble, à quatre reprises sur une année, un groupe fixe d’entreprises qui partagent les mêmes priorités. Nous organisons de préférence ces sessions chez les entreprises participantes ou chez celles qui peuvent présenter leur cas, en combinaison avec une visite d'entreprise. Pendant la pandémie de COVID-19, les sessions ont été organisées par voie numérique. Nous avons essayé de compenser le manque de visites d'entreprises et d'interaction en direct par des sessions supplémentaires et l'accès à la plate-forme numérique commune, qui rassemble toutes les informations du réseau d’apprentissage. Nous tenons à maintenir cette plate-forme numérique au cours du prochain exercice.

Nous encourageons également les participants à rester en contact les uns avec les autres entre les sessions. En cas de besoin, ils peuvent s'entraider pour faire entendre leur voix.

Les thèmes que nous mettons en avant sont bien entendu les défis avancés par les entreprises.

Que disent les participants de la valeur des réseaux d’apprentissage ?

Les PME ont souvent du mal à choisir à quoi consacrer leur temps et leurs ressources limités. Grâce à un réseau d’apprentissage, elles peuvent rapidement tirer des enseignements : qu’ont tenté d'autres entreprises, qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas bien ? L’essentiel est de trouver les points forts déjà présents dans votre PME. Il est utile de savoir exactement à quoi être attentif. La force d'un tel réseau d’apprentissage est qu'il met rapidement en évidence les conditions marginales les plus importantes : conception et qualité du produit, service, relation avec le client, connaissance de segments de clientèle spécifiques, collaborations précieuses, etc. Grâce aux exemples et aux enseignements tirés par d'autres entreprises sur ces thèmes, les points de travail prioritaires, mais aussi les points forts de votre entreprise, sont mis en évidence. Armé de ces connaissances, vous pouvez rapidement passer aux étapes suivantes avec des chances de succès raisonnables.

« Dans notre entreprise, divers projets circulaires sont en cours, qui ont commencé sous la forme d’initiatives distinctes. Le réseau d’apprentissage CE Connect nous aide à nous faire une idée des bonnes pratiques que nous pouvons nous aussi utiliser. Grâce aux témoignages d'autres entreprises et aux avis d'experts, nous avons la certitude d’être sur la bonne voie. La quantité d'inspiration qu'on peut trouver est étonnante, y compris dans des entreprises de secteurs tout à fait différents. La participation au réseau d’apprentissage a donné un coup de fouet à nos projets ».
Karl Huylebroeck (CEO Roltex)

Pour de nombreuses (grandes) entreprises, il n’est pas toujours facile de faire adopter la réflexion circulaire et l'approche qui l’accompagne, avec toutes ses facettes (conception de produit, modèle de revenu, coopération dans la chaîne, financement, etc.), par les bonnes personnes et les bons rôles au sein de l'organisation. Dans les grandes organisations, faire le lien entre les ambitions commerciales stratégiques circulaires et les projets pilotes circulaires mis en œuvre sur les postes de travail est un défi majeur. Le management intermédiaire est en outre piloté sur la base de KPI linéaires qui ne font pas nécessairement progresser les objectifs circulaires.

C'est la raison pour laquelle nous ne limitons pas le nombre de participants par entreprise dans notre réseau d’apprentissage. Ce nombre peut évoluer. En pratique, il arrive qu’une entreprise y implique jusqu’à six participants. Ces chiffres élevés sont généralement issus de l'entreprise qui héberge la session du réseau d’apprentissage. Ces moments constituent le déclic idéal, pour l'entreprise hôte, pour que la circularité soit reprise à grande échelle dans l'organisation. Ce défi est clairement un thème que nous aborderons au cours du prochain exercice.

« Le réseau d'apprentissage CE Connect est pour nous un bon mélange de théorie et de pratique. Des experts mettent en lumière les différents aspects de l'économie circulaire, et les témoignages de diverses entreprises en attestent dans la pratique et montrent comment des défis concrets peuvent être relevés. En outre, grâce au réseau d'apprentissage, nous avons délimité notre écosystème circulaire et nous avons pu identifier les opportunités circulaires. »
Kris Van Bosstraeten - Project Manager Design Process (Atlas Copco Portable Energy)

Dans la plupart des cas, le réseau d’apprentissage est un projet parallèle auxiliaire par rapport aux projets en cours dans l'entreprise. Le feed-back des entreprises indique que, outre des pistes et des idées concrètes, le réseau d’apprentissage offre également une sorte de soutien moral.

Comme chaque année, c’est le moment de nous rejoindre...

Vous aimeriez participer ? Contactez-nous. Nous organiserons un entretien d'accueil avec lequel vous serez prioritaire pour la préinscription. Nous sommes convaincus que nous assisterons à de nombreuses avancées majeures dans le paysage circulaire au cours de l'année à venir. Faites en sorte que l’une d’elles se produise chez vous. The time is now!

Vous n'êtes pas sûr qu'un réseau d’apprentissage soit le format le mieux adapté à votre organisation pour le moment ? Ne vous inquiétez pas, il existe certainement un format adapté à vos besoins. Nous serons heureux de passer en revue les possibilités offertes par Sirris et Agoria, ainsi que par des tiers. Ensemble, nous trouverons le moyen le plus rapide de réaliser des progrès concrets.