Prix d'excellence ITEA pour la boucle numérique complète du projet Flex4Apps

Les éditeurs de logiciels doivent de plus en plus se focaliser sur l'optimisation de leurs services, notamment leur capacité d'adaptation aux préférences des clients. Grâce à son cadre et à ses algorithmes flexibles, le projet ITEA Flex4Apps crée une boucle complète qui permet aux entreprises de proposer des services plus complexes tout en accélérant la transition numérique. Pour ce résultat, unique en son genre, les partenaires du projet ont reçu le prix d'excellence ITEA lors des Online ITEA PO Days 2020.

Une compréhension approfondie des clients, appuyée par les données

Tout le monde dans l'industrie saisit l’importance de la surveillance des applications et veut savoir comment fonctionnent ses applications, du point de vue technique (utilisation du processeur, mémoire, erreurs, etc.), mais aussi du point de vue de l'utilisateur. Pour de nombreuses équipes, le problème vient actuellement du fait que la surveillance et l'analyse ne représentent qu'une partie des nombreuses tâches à accomplir, avec peu d’encadrement technique ou méthodologique. Il n’est pas aisé de recueillir, stocker, analyser et exploiter des données provenant de vastes systèmes distribués.

En même temps, lors de la création du projet Flex4Apps, on a assisté à l'apparition de conteneurs et de paradigmes sans serveur, rendant le défi de la surveillance à la fois plus difficile et plus facile : plus difficile dans le sens où il y a encore plus à surveiller, car davantage de problèmes peuvent se présenter, et plus facile parce que les mêmes composants permettent à une équipe de s'élaborer des systèmes de surveillance et d'analyse performants à un coût raisonnable.

Les partenaires de Flex4Apps ont conçu des architectures de référence en utilisant des conteneurs et des paradigmes sans serveur pour gérer la surveillance et l'analyse, puis ils ont élaboré le support méthodologique pour aider les équipes à en tirer parti. Ils ont choisi de rendre les architectures de référence disponibles via des installations en un clic (déploiement automatisé) et ils ont publié une partie de leur travail dans un GitHub accessible au public. Les concepts méthodologiques ont été réunis dans l’ouvrage 'Hyperscale and Microcare, the digital business cookbook'.

Impact dans et au-delà du projet

Grâce à l'amélioration de la surveillance et de l'analyse, les partenaires du projet ont pu améliorer leur service aux clients, leur permettant d'accroître la fidélisation et la satisfaction, mais aussi dans certains cas d'optimiser les prix dans leurs offres.

« Nous sommes également fiers de ne pas nous être limités à un impact sur les seuls partenaires du projet. En publiant nos architectures de référence, d'autres peuvent également bénéficier de nos connaissances », explique Nick Boucart, Senior Technological Adviser Software and ICT chez Sirris et auteur du livre 'Hyperscale and Microcare'.

Du SaaS au livre

Nick Boucart : « Lorsque le SaaS a commencé à émerger comme nouveau paradigme majeur pour la commercialisation de nouveaux produits logiciels, j'ai tout de suite réalisé que ces entreprises pouvaient avoir avantage à mesurer la façon dont les utilisateurs interagissent avec leurs produits numériques et, vu la nature en ligne, réagir rapidement à ces informations. En 2010-2015, la mise au point et l'élaboration d’un produit SaaS évolutif et sécurisé représentaient encore un défi technique, car le cloud n'était pas aussi mature qu'aujourd'hui. La plupart, sinon la totalité, des efforts de développement étaient consacrés à la mise au point du produit proprement dit. Peu d'équipes que je connaissais exploitaient la surveillance et l'analyse, en partie à cause des défis techniques associés, en partie à cause du manque de soutien méthodologique sur la façon de mettre en place une approche de la gestion des produits numériques reposant sur les données.

C'est vers cette époque que j'ai découvert le concept de Flex4Apps, lors des ITEA PO Days. J'ai parlé au consortium et j'ai perçu l’opportunité de travailler à la fois sur la partie technique de la gestion des produits reposant sur les données et sur la partie méthodologique. Flex4Apps et la communauté ITEA m'ont donné l'occasion d'expérimenter les paradigmes techniques nouveaux et futurs, comme le ‘sans serveur’ et Docker, qui allaient changer la donne dans la création d'applications web et mobiles modernes à grande échelle, tout en testant nos idées sur le plan méthodologique dans un environnement sûr et convivial, mais aussi international.

C'est Peter Verhasselt, mon coauteur, qui m'a poussé à consolider nos réflexions et nos découvertes dans un livre : 'Hyperscale and Microcare, the Digital Cookbook. »

Lisez le communiqué de presse avec d'autres témoignages des partenaires du projet ici.