Bruxelles se dote d’un centre de cybersécurité

Sirris s’associe aux centres de recherche de trois universités et d’une haute école pour aider les entreprises à lutter contre la cybercriminalité

Sirris, le Centre collectif de l’industrie technologique, instaure la Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation ou BICI afin de s’assurer que les nouvelles connaissances en matière de cybersécurité soient plus rapidement transmises à nos entreprises. La BICI fédère le savoir-faire des centres de recherche de l’UCL, de l’ULB et de la VUB, de la haute école EhB, de Sirris, et d’autres acteurs clés de la Région de Bruxelles-Capitale en matière de recherche et d’innovation.

Deux entreprises sur trois sont aujourd’hui victimes de cyberattaques. Comme les pirates informatiques recourent à des méthodes toujours plus intelligentes, le nombre de cyberattaques ciblant les entreprises est encore appelé à augmenter. Si la Belgique possède les connaissances universitaires nécessaires pour lutter contre cette cybercriminalité, il n’en reste pas moins que leur transfert aux entreprises demeure un défi. À la faveur de la BICI, Sirris entend jeter une passerelle entre les entreprises et les universitaires de quinze centres de recherche.

Bruxelles, capitale de l’innovation en matière de cybersécurité

Sirris a pris l’initiative de créer la Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation parce qu’elle coordonne depuis 2015 déjà SeCloud, un projet de recherche en cybersécurité financé par Innoviris, l’Institut bruxellois pour la Recherche et l’Innovation. L’interaction réussie entre les mondes industriel et universitaire au sein du projet SeCloud a permis de mettre en évidence le potentiel de l’innovation en matière de cybersécurité dans la Région de Bruxelles-Capitale. C’est ainsi qu’a germé l’idée de la Brussels Initiative on Cybersecurity.

Philippe Thiran, Directeur régional Bruxelles chez Sirris : « Le transfert des connaissances des universités aux entreprises est plutôt difficile aujourd’hui. Les entreprises ne parviennent pas à trouver les partenaires d’expertise et de recherche appropriés. Des projets de recherche comme SeCloud nous ont appris que les mondes industriel et universitaire peuvent innover de concert. Avec la Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation, nous voulons poursuivre sur cette voie et faire de Bruxelles la capitale de l’innovation en matière de cybersécurité. »

Cette initiative sera gérée au sein d’icity.brussels, qui a pour mission de renforcer l’innovation et la recherche en ICT dans la Région bruxelloise. Le programme icity.brussels est une initiative ULB/VUB/Sirris financée par le FEDER (Fonds européen de développement régional) de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que par Innoviris à hauteur de 13 millions d’euros.

Partenariats aux niveaux national et européen

La Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation s’appuiera sur des partenariats nationaux et européens pour armer les entreprises contre les cyberattaques et les aider à créer des produits cyber-sécurisés. Il convient de partager les derniers résultats des recherches avec les entreprises, de mener des campagnes de sensibilisation des entreprises de divers secteurs à la cybersécurité ou encore de déployer des projets innovants communs aux institutions de recherche et aux entreprises. Pour ce type de projets R&D, les entreprises peuvent obtenir un financement auprès d’Innoviris.

Bojan Spasic, Project Leader Software Security chez Sirris : « La Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation met en relation la communauté industrielle et les partenaires universitaires de quinze centres de recherche afin de lancer un débat sur les défis en matière de cybersécurité et de s’y attaquer plus concrètement. Un autre objectif est de réfléchir ensemble à d’éventuels projets communs susceptibles de faire progresser les technologies en matière de cybersécurité en Belgique. Nous espérons ainsi pouvoir limiter, entre autres, l’impact de futures attaques. »