Notre nouveau collègue est arrivé !

Comment intégrer les robots coopératifs dans l’atelier ? C'est ce que nous tentons de déterminer chez Sirris. Nous avons acheté un robot industriel qui nous aidera à étudier des cas d'utilisation de l'industrie. Nous examinons comment intégrer le cobot en toute sécurité dans votre ligne de production, comment le programmer et quelles tâches il peut effectuer.

Sirris est actif dans le domaine de l'automatisation flexible depuis des décennies. Diverses technologies et applications ont déjà été discutées. Il y a environ sept ans, nous avons été les premiers à investir dans un robot collaboratif (cobot). Les cobots sont spécialement conçus pour travailler en toute sécurité avec les opérateurs dans un même local. De nos jours, les cobots sont déjà utilisés dans différents secteurs et pour différentes applications.

Toutefois, les cobots présentent également un certain nombre d'inconvénients. Ainsi, leur vitesse, leur charge utile et leur précision sont limitées. L'idée d'une véritable collaboration entre l'homme et le robot est néanmoins très forte et gagne sans cesse en importance dans le contexte de production actuel. En effet, la production de différentes variantes de produits en petites séries entraîne une complexité accrue qui n'est pas facile à maîtriser pour les opérateurs. Les cellules de travail hybrides, dans lesquelles des humains travaillent aux côtés des robots (chacun avec ses points forts), peuvent constituer une solution dans ce contexte. 

Sirris a récemment investi dans un robot industriel pour déterminer, sur la base de cas d'utilisation industrielle, dans quelle mesure celui-ci peut être mis en œuvre de manière significative afin de travailler en toute sécurité aux côtés des opérateurs (d’où le nom de « robot coopératif »). Dans notre labo d'application, nous étudierons notamment les applications pour lesquelles un robot coopératif peut être utilisé de manière significative, les systèmes de sécurité les mieux adaptés pour créer une cellule robot/humain sûre (p. ex. projection de zones de sécurité), comment faciliter la programmation du robot (p. ex. « guidage manuel ») et bien plus encore.

Dans les semaines à venir, notre cellule sera encore agrandie et nous serons prêts à relever vos défis !

Le 13 juin, vous pourrez visiter notre site de Courtrai pour une présentation du nouveau robot industriel dans le cadre de l'inauguration officielle des labos de l'Usine du futur Génie mécanique & Mécatronique. Cliquez ici pour en savoir plus.