Marion Debruyne, doyenne de Vlerick, à propos de la numérisation des entreprises

Hyperscale et Microcare sont les mamelles de l’économie numérique. L'accent est mis sur les services numériques évolutifs qui répondent aux besoins des particuliers et des entreprises. Marion Debruyne, doyenne de la Vlerick Business School, nous présente sa vision.

Pour Marion Debruyne, doyenne de la plus ancienne école de management d’Europe et leader de marché au Benelux, la numérisation conjugue trois éléments qui assurent le caractère explosif du cocktail : l’enregistrement, le calcul et le partage des données. Elle envisage trois possibilités de l’impact de la transformation numérique sur les entreprises : ‘replace’ (remplacer), ‘enhance’ (améliorer/renforcer/étendre) et ‘transform’ (transformer).

Lisez son interview sur Bloovi! (en néerlandais)

À propos d'Hyperscale & Microcare
Dans cette série d'entretiens,
Peter Verhasselt et Nick Boucart de Sirris se focalisent sur l'essence du commerce numérique : les services en ligne modulaires. Ce ne sont pas les logiciels ou la énième mode technologique qui sont au centre des débats, mais bien la capacité d'allier évolutivité et centrage client. Vous pouvez commander leur livre « Hyperscale & Microcare » ici.

(Photo: Peter Verhasselt (Sirris) et Marion Debruyne (Vlerick Business School))