Ligne d'assemblage intelligente plus transparente grâce à l'enregistrement du temps RFID

Interreg Factory 4.0


 


Un système d'enregistrement du temps a récemment été installé sur la ligne d'assemblage intelligente du labo Sirris à Courtrai. La ligne d'assemblage permet de démontrer comment les technologies peuvent appuyer l'opérateur lors des différentes opérations d'assemblage..

La ligne est composée de six cellules. Dans la première cellule, on effectue toutes les tâches préparatoires : à cette étape, les composants nécessaires à l'assemblage sont fixés sur un plateau de transport.

Dans la deuxième cellule, le cobot Sawyer monte les premiers sous-modules électroniques. Le cobot applique d'abord de la colle chaude en bas et les place ensuite de façon autonome au bon endroit dans la boîte de montage. Le cobot est idéal à cette étape : Sawyer ne voit pas de problème à faire la même chose toute la journée et ne se brûle pas avec le pistolet à colle par manque d'attention.

Dans la cellule 3, l'opérateur assemble manuellement quelques sous-modules supplémentaires et les interconnecte avec les câbles nécessaires. L'opérateur est guidé en cela par le système d'assistance à l'assemblage Arkite. Cela permet de réduire autant que possible les erreurs.

Une fois l'assemblage terminé, un test logiciel fonctionnel est effectué dans la cellule 4.

Une fois tous les tests réussis, dans la cellule 5, le cobot U3 visse automatiquement le couvercle de la boîte. C'est encore une fois une étape idéale à confier à un cobot. Il peut en effet exécuter facilement plusieurs fois de suite des mouvements de vissage qui ne sont pas très ergonomiques pour l'homme.

Dans la cellule 6, une checklist QC complète est alors passée en revue. Si tout est en ordre, le produit peut être emballé et préparé pour expédition.

Journalisation via RFID

La technologie RFID permet de journaliser le temps d'assemblage (par étape du processus). Deux balises RFID sont fixées en dessous du plateau de transport. Chaque point d’entrée et de sortie est doté d’un lecteur RFID. Chaque fois qu'une balise RFID est détectée par un lecteur RFID, l’enregistrement du temps est lancé. Il ne s'arrête que peu de temps après que le plateau a quitté sa place.

En mesurant précisément ces temps, on peut donc voir en détail combien de temps le plateau (et donc le produit) est resté à un poste de travail. La durée totale d’assemblage (sur les six cellules) est également enregistrée. Ces temps sont visualisés et enregistrés par session d'assemblage.

La journalisation du temps d'assemblage au niveau de la cellule permet de mieux comprendre le processus d'assemblage. On peut ainsi notamment suivre en temps réel le bon déroulement de la production, si elle prend du retard ou de l’avance. Si nécessaire, le planning peut être ajusté en conséquence et des ressources peuvent être ajoutées ou retirées.

On peut également utiliser ces temps ultérieurement pour le calcul a posteriori ou l'optimisation de l'ensemble du flux. Si par exemple des goulots d'étranglement sont observés de manière répétée, des mesures correctives peuvent être prises. Une fois opérationnels, ces ajustements peuvent à nouveau être suivis et comparés à la configuration d'origine. La ligne d'assemblage a été montée avec le système pipe & joint de Trilogiq. Cela permet d'effectuer des modifications sur la ligne d’assemblage assez simplement et rapidement.

Sirris est depuis longtemps active dans l'optimisation, l'automatisation et la numérisation de la production. Elle a mis sur pied ce démonstrateur pour rendre plus tangibles les possibilités de Factory 4.0. Dans cette démonstration spécifique, l'opérateur est assisté lors de l'assemblage d’un produit intelligent. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou souhaiter programmer une visite de notre ligne d'assemblage intelligente.