Les produits connectés intelligents requièrent une vision et une approche étayées

Les produits connectés intelligents se multiplient et de plus en plus de technologies sont commercialisées pour réaliser des solutions intelligentes avec l’internet des objets (IoT). Un nombre croissant d’entreprises qui fabriquent des produits physiques se demandent si elles doivent franchir le pas et quand.

Tendance ou engouement éphémère ? Ne pas investir dans des produits connectés intelligents, c’est peut-être risqué, car vous pourriez rater le coche, mais mal investir l'est aussi. Les entreprises doivent relever de nombreux défis, notamment définir une vision réfléchie des produits connectés intelligents et élaborer un business case pour une solution connectée intelligente.

Quels sont les débouchés et les pièges ? Quels sont les principaux défis à relever ? Comment les aborder ? Sirris a identifié les dix principaux défis pour les fabricants de produits qui veulent évoluer vers les produits connectés intelligents. Elle les a regroupés dans un guide pour les entreprises. Ce blog va vous présenter les deux premiers défis. Vous en trouverez la description complète (et les huit autres défis) dans le guide.

 

Défi 1 : définir une vision des produits connectés intelligents

C'est enfoncer une porte ouverte que d’affirmer que l'innovation technologique des produits doit reposer sur une vision claire et étayée. Les produits connectés intelligents doivent-ils devenir le mantra de tous les fabricants de produits ?

Peut-être pas, mais les entreprises ont tout de même intérêt à se demander sans tarder ce qu'ils peuvent leur apporter. En tout cas pour trois raisons au moins : les nouveaux utilisateurs, les nouveaux concurrents et les nouvelles solutions.

Défi 2 : élaborer un business case sur votre solution connectée intelligente

La décision d’investir ou non dans l’innovation par les technologies connectées intelligentes doit être étayée. Que ce soit le développeur, le vendeur ou le manager qui lance l'idée, il faut au final convaincre la direction de l’entreprise. Un business case étayé reprend les éléments nécessaires pour appuyer la décision de se lancer ou non. Son contenu évolue au fil du temps, à mesure que de nouvelles idées émergent qui concrétisent et quantifient l'idée.

Voici les éléments les plus importants : « qu'est-ce que cela va rapporter ? » et « qu'est-ce que cela va coûter ? ». Ou de manière plus large : « quelle est la valeur (stratégique) pour l'entreprise ? » et « de quoi a-t-on besoin pour la réaliser ? ». Ce sont précisément les questions abordées plus en détail dans le guide.

Les technologies et les débouchés commerciaux des produits connectés intelligents évoluent rapidement. Pour réussir votre approche, vous devez définir une stratégie et élaborer un bon business case. Sirris soutient les entreprises en qualité de partenaire d'innovation en leur proposant un accompagnement et des conseils indépendants.
Dans le cadre du projet Wat Slim, Sirris a aidé plus de 50 entreprises à explorer le potentiel des produits connectés intelligents pour leur activité. Les connaissances acquises durant le projet ont été regroupées dans un guide qui cerne les 10 principaux défis pour les fabricants de produits souhaitant évoluer vers les produits connectés intelligents.
Envie d'en savoir plus ? Contactez-nous.

 

Ce blog a été rédigé avec le soutien de VLAIO.

Tags: