Les conseillers externes, ces interlocuteurs expérimentés pour enrichir les plans de relance des PME

« Les périodes de crise sont avant tout des moments de réévaluation et de réflexion. » C’est ainsi que Jos Deslee sur le site Made in West-Vlaanderen, entame son plaidoyer pour les conseillers externes (en néerlandais). Il tient ainsi à encourager les entreprises à envisager l'orientation vers un professionnalisme accru, particulièrement utile en ces temps de coronavirus. Des conseils précieux pour toutes les entreprises, surtout les PME, que nous trouvons également chez Sirris. 

En Flandre-Occidentale et ailleurs, de nombreux entrepreneurs souffrent de la crise actuelle. Pour certains d’entre eux, c'est la première crise à laquelle ils sont confrontés. Ils tiennent avant tout à résoudre leurs problèmes eux-mêmes, en travaillant plus dur. Une crise oblige à s'adapter (rapidement), à innover. L'appel à l'innovation et la nécessité de changer, par exemple par la numérisation, peuvent sembler une évidence. Toutefois, dans la pratique, c’est plus facile à dire qu'à faire. Plutôt qu'une fin en soi, la transformation numérique est un moyen d'atteindre des objectifs précis. Il peut par exemple s’agir d’accroître l’efficacité et la souplesse du core business (par exemple en automatisant, en réduisant les délais, en créant des produits intelligents) ou de développer l'activité (e-commerce et innovation du modèle commercial). Jos Deslee plaide pour un recours à des spécialistes externes qui possèdent l'expérience de telles thématiques.

Combiner les qualités essentielles des entrepreneurs au savoir-faire externe

Jos Deslee résume bien les atouts des entrepreneurs de Flandre-Occidentale. Ces atouts pourront être particulièrement utiles aux entrepreneurs. Tout d’abord, une grande compréhension du client, susceptible d’être encore améliorée par la collecte et l’exploitation de données sur les utilisateurs. Un deuxième point fort est le travail acharné, idéal pour générer l'innovation et mener à bien une relocalisation. Dernière caractéristique qu'il vaut mieux laisser de côté dans le contexte actuel : savoir se taire. La communication est en effet devenue (et peut-être plus que jamais maintenant) essentielle, tout comme le partage d'expériences avec des tiers expérimentés, par l'intermédiaire d'un conseil d'administration ou d'un conseil consultatif.

Forts de notre expérience chez Sirris, nous nous devons d’insister sur ce plaidoyer. Outre le travail « dur », il est au moins aussi important de travailler « intelligemment ». Il faut orienter et comprendre où la crise s'installe dans l'entreprise, quelles opportunités elle offre, fixer des priorités pour les actions et les changements potentiels, et enfin poser des choix judicieux afin de créer et de capturer de la valeur pour le client et pour l'entreprise. En ces temps de crise et dans un contexte en évolution rapide, difficile à prévoir, des qualités telles que la faculté d’adaptation et la souplesse sont vitales. C’est ainsi qu’on parvient rapidement à l'innovation. Le changement exige toutefois du temps et des connaissances.

Des conseillers externes et indépendants - tels que Sirris - sont des interlocuteurs particulièrement précieux pour les entrepreneurs, auxquels ils apportent une aide supplémentaire pour s'orienter dans des situations changeantes. En outre, ils offrent un soutien à la direction de l’entreprise lors de la sélection des options de relance appropriées. Chez Sirris, nous élaborons à cette fin un programme d'innovation avec les PME. Il s'agit là d'un atout tout à fait concret pour nos entreprises. Les opportunités spécifiquement identifiées pour les entreprises sont des « quick wins » d'innovation en produits, processus ou modèles commerciaux. Elles peuvent être immédiatement converties en activités commerciales. Sirris aide ainsi les PME à innover plus rapidement. Nous les aidons à résister aux crises actuelles, mais aussi futures. Sirris a acquis une grande expérience de l’encadrement de tels processus et de leur évaluation au moyen d’études de faisabilité. Nous possédons une longue tradition en qualité de consultant externe et nous sommes un partenaire d'innovation. Nous collaborons toujours avec l'entreprise et nous l’enrichissons si nécessaire sous la forme d’un « CTO-as-a-service », en apportant un savoir-faire technologique spécifique, un coaching thématique individuel, etc.

La clé : l'innovation

Crisis Code CrackerL'innovation n'est jamais une fin en soi, mais un outil pour mieux créer et capturer de la valeur. Pour aider encore les entreprises de façon encore plus ciblée dans cette période éprouvante, nous avons récemment mis au point le Crisis Code Cracker. Ce plan d'action en trois étapes offre un soutien aux PME industrielles et aux entreprises manufacturières belges. Il identifie les opportunités et les priorités en matière d'innovation et adapte les processus d'innovation proprement dits au nouveau contexte (par exemple placer les clients au premier plan, valider rapidement les hypothèses, cycles PDAC courts, etc.). Avec le Crisis Code Cracker, nous aidons à identifier les domaines dans lesquels la numérisation est utile et nous aidons les entreprises à entamer ce processus.

Bonus appréciable, notre Crisis Code Cracker a reçu le soutien de POM West-Vlaanderen et a été incorporé au plan de relance de la province de Flandre-Occidentale. L'initiative entend soutenir du mieux possible les entreprises de Flandre-Occidentale pendant cette crise du coronavirus. La situation actuelle souligne en effet l'importance d’un accroissement de la numérisation et de l'automatisation des activités commerciales et le besoin d’aptitudes numériques chez les collaborateurs. La province travaille donc avec des partenaires afin de développer une offre axée sur la transformation numérique et durable des PME industrielles et de leurs collaborateurs. Vous pouvez faire découvrir cette vaste offre sur le site web #samenondernemen, #meerwestvlaanderen. (en néerlandais) 

Vous aimeriez savoir ce que le Crisis Code Cracker peut signifier pour votre entreprise ?
Faites-nous signe et nous vous contacterons ! 

#CrisisCodeCracker

Pour les entreprises de Flandre-Occidentale : votre personne de contact de Sirris est Gunthram Cornelis.