Impression 3D, droit de propriété intellectuelle et sécurité

Le Parlement européen a publié une résolution qui demande un arsenal législatif accru, ce qui pourrait freiner l'innovation en AM. GE propose un système blockchain pour s'assurer qu'une pièce imprimée est produite à partir du bon fichier avec le bon procédé.

Légiférer en matière de droit de propriété intellectuelle en impression 3D ?

Le Parlement européen a publié une résolution sur l'impression 3D intitulée "De l'impression en trois dimensions, un défi dans le domaine des droits de propriété intellectuelle et de la responsabilité civile", votée par 631 voix pour, 27 contre et 19 abstentions.

Ce texte souligne les avantages de l'impression 3D, le potentiel de la technologie et les progrès à en attendre mais avance l'hypothèque que si l'adoption généralisée de l'AM tarde à se concrétiser, ce serait lié à une réglementation insuffisante.

Lire plus sur Techniline.