Des polymères diversifiés pour l'impression 3D

Dans le cadre du portefeuille Feder Iawatha, Sirris vient d'acquérir une nouvelle machine de frittage de poudres polymères qui lui permettra de valider une gamme plus large de matériaux.

Jusqu'ici, la plupart des imprimantes SLS (Selective Laser Sintering) mettaient en œuvre du polyamide.
Mais les besoins des industriels en matière de prototypes comme de pièces finies sont de plus en plus diversifiés : ils demandent des matières plus proches des caractéristiques des plastiques injectés.

Sirris s'est donc équipé d'une nouvelle machine, la Prodways ProMaker P1000, plus «ouverte» que celles que le Centre utilisait précédemment. Elle permet en effet de mettre en œuvre des matières différentes telles que des PP, PLA,…,y compris des plastiques flexibles comme des TPU. Elle permet aussi de fabriquer des produits avec un gradient de dureté sur une même pièce (en TPU).

Cette machine, dont le volume de construction est de 300 x 300 x 300 mm est équipée d'un laser CO2 de 30W dont le diamètre de faisceau est de 450 μm.

Elle donnera l'occasion à Sirris d'ouvrir aux entreprises de nouveaux champs d’application pour l'additive manufacturing.