Des matrices imprimées en 3D pour la reconstruction mammaire

Sirris participe à un projet Interreg sur l'impression 3D pour la reconstitution tissulaire. Ce projet MAT(T)ISSE sera lancé officiellement lors d'une soirée au CHU de Lille le 18 avril.

Le projet Interreg France-Wallonie-Vlaanderen concerne la mise au point d'une technique de reconstruction mammaire chez les femmes qui ont subi une mastectomie. Elle consiste à combiner une greffe de tissus adipeux des patientes avec un implant textile résorbable composé :

  • d’une coque imprimée en 3D sur mesure, à partir des images IRM
  • d’une armature imprimée ajourée comme une dentelle, conçue pour favoriser la multiplication des cellules du sein.

Le rôle de Sirris

Sirris met à la disposition du projet MAT(T)ISSE et de ses partenaires son expertise et ses compétences en matière d'impression 3D. Son rôle consistera à :

  • à élaborer un cahier des charges 'matériaux' et à rechercher des matières commercialisées ou à développer
  • à choisir une technique pour l'impression des composants de l'implant
  • à développer une méthodologie de traitement des fichiers à partir des images IRM pour les rendre compatibles avec l'impression 3D
  • à optimiser la conception du Proof-of-concept de l'implant

L'invitation

Vous êtes invités au lancement du projet MAT(T)ISSE, moment d’échanges sur la thématique sur le projet et plus généralement sur l'impression d'implants le 18 avril 2019 de 17h30 à 20h30 à l’Institut Coeur Poumon de Lille, salle de conférence n°1 – 4ème étage.

Plus d'information ?

Les partenaires du projet sont Materia Nova (Mons), l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (Roubaix), l’Université de Mons, Sirris et le CHU de Lille. Uptex et Eurasanté assurent la dissémination de ce projet auprès des entreprises.

Vous trouverez plus d'information à l'adresse internet ici.