Un nouveau labo d'application Smart & Digital Factory

Sirris et la province de Flandre occidentale investissent un demi-million d'euros dans les robots et les outils numériques

Le labo d'application de pointe "Smart & Digital Factory" vient d'ouvrir ses portes à Courtrai. Ce laboratoire, huitième site du centre de technologie Sirris, est le premier pilier du centre de construction mécanique et de mécatronique de Flandre occidentale. Avec ce laboratoire d'application, Sirris, le centre collectif de l'industrie technologique, et l'Agence de développement provincial (POM) de Flandre occidentale entendent mettre des applications de haute technologie à disposition des entreprises de cette province et de tout le pays, notamment dans le cadre des projets Usines du Futur et Industrie 4.0. 

Plus de 40% de l'industrie mécanique et mécatronique est implantée en Flandre occidentale, alors que moins de 10% de la recherche et des services technologiques dans ce domaine y sont installés. Sirris, en partenariat avec la POM de Flandre occidentale, a donc pris l'initiative de la construction du nouveau centre de construction mécanique et de mécatronique.

"Par notre nouveau site, nous voulons mobiliser les PME et les aider à négocier le virage Industrie 4.0, a déclaré Herman Derache directeur général de Sirris. Le site est situé au cœur d'un dense réseau de PME actives dans le domaine de la mécatronique et à proximité des partenaires de recherche. Il dispose d'espaces de bureau et de laboratoires, dont un local de démonstration voué à l'automatisation flexible de la production."

Démonstrations de robots et d'outils numériques

La nouvelle infrastructure, où les robots collaboratifs et les outils numériques occupent une place prépondérante, possède notamment un local de démonstration où les entreprises peuvent évaluer et tester la faisabilité de ces technologies dans leur entreprise. Pour donner un aperçu des possibilités, trois configurations ont été mises en place à l'occasion de l'inauguration. Dans la première cellule, on démontre le potentiel des technologies mobiles, comme la mise en oeuvre de lunettes intelligentes en production, dans ce cas précis pour la préparation des commandes. Un AGV (véhicule à guidage automatique) transfère les articles collectés dans une deuxième cellule, où des robots collaboratifs illustrent les modalités de l'interaction avec un opérateur humain sur une chaîne de montage. Enfin, l'AGV achemine le produit assemblé à la dernière cellule, où la technologie assiste l'opérateur dans ses tâches manuelles et le contrôle qualité.

Trois piliers

Le laboratoire d'application est le premier des trois piliers du centre de construction mécanique et de mécatronique créé par la POM Flandre occidentale. Parallèlement au laboratoire d'application de Sirris en association avec l'UGent Campus Kortrijk, un second laboratoire est également à l'étude. Il sera axé sur le savoir-faire numérique de Howest, qui étudie les applications de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée dans la construction mécanique et l'industrie manufacturière. Le pilier R&D s'articule autour de l'infrastructure de recherche que la KU Leuven est en train de construire à Bruges et qui met à profit les nombreuses années d'activité du campus technologique de la KU Leuven à Ostende. 

À ce jour, Sirris a injecté près d'un demi-million d'euros dans le laboratoire et continuera à y investir dans les deux prochaines années. Au total, le secteur, les pouvoirs publics et les centres d'expertise du Centre de Construction mécanique et de Mécatronique prévoient d'investir 4,5 millions d'euros au cours des deux prochaines années. 

Intérêt régional de la construction mécanique et de la mécatronique

La Flandre occidentale est le creuset de l'industrie flamande. De nos jours, ce secteur crée encore une majorité d'emplois dans cette province. "Les entreprises flandriennes génèrent près d'un quart de l'activité industrielle flamande, constate Jean de Bethune, député provincial de Flandre occidentale en charge de l'Économie. La moitié sont actives dans le secteur de la construction mécanique et de la mécatronique. Avec plus d'un quart de l'emploi dans la métallurgie, voire plus de 40% de l'emploi flamand en mécatronique, ce cluster est très important pour la Flandre occidentale." 

Fin 2013, l'administration provinciale a déployé son West Deal, un plan de stratégie économique ambitieux avec, en fer de lance, les usines du futur. "Une étude a démontré que la Flandre occidentale excellait dans une série de secteurs particuliers, notamment l'énergie hydraulique, l'alimentation et les nouveaux matériaux, poursuit Jean de Bethune. Dans l'étude, le secteur de la mécatronique a aussi été très bien noté, mais nous y avons surtout entrevu, avec la logistique, un levier important pour faire prospérer davantage les autres secteurs." 

L'an dernier, au terme de pourparlers intenses et répétés avec Sirris et des ténors du secteur, il a été décidé de lui tracer aussi sa propre voie. La POM de Flandre occidentale a sollicité Jos Pinte, ancien directeur général de Sirris, pour mettre sur les rails une quatrième usine pour le futur à part entière vouée à la Construction mécanique et à la Mécatronique. Selon Jos Pinte, l'élaboration d'un centre technologique Construction mécanique et Mécatronique au cœur du secteur est indispensable. Ce centre est un must en vue de mieux cibler les nombreuses PME flamandes et flandriennes par une offre complémentaire et étoffée d'initiatives made in Flandre et soutenir leurs innovations technologiques.

Pour de plus amples informations, des interviews ou des photos : 

Marie-France Rousseau, Communication Manager Sirris, tél. +32 498 91 94 56 – marie-france.rousseau@sirris.be 

Brigitte De Proost, chargée de communication POM Flandre occidentale, tél. +32 50 140 157 – brigitte.deproost@pomwvl.be

 

À propos de Sirris

Fondée en 1949 par Agoria, Sirris est le centre collectif de l'industrie technologique belge. Sirris emploie plus de 150 ingénieurs, scientifiques et techniciens hautement qualifiés, qui épaulent les entreprises dans la mise en œuvre des innovations technologiques. Ils se rendent sur le terrain, prodiguent des conseils en technologie, lancent des parcours d'innovation et les encadrent jusqu'à leur déploiement.

Sirris ambitionne d'accroître le potentiel compétitif des entreprises. Les quelque 2.300 entreprises belges membres de Sirris ont accès à un bouquet de services étoffé. Pour garantir un développement optimal des connaissances, le centre met sur pied des projets de recherche régionaux, nationaux et internationaux avec de nombreux partenaires. Plus d'informations sur http://www.sirris.be/.

À propos de la POM Flandre occidentale

La POM de Flandre occidentale a pour mission de stimuler l'économie de la Flandre occidentale en général et les entreprises innovantes en particulier, en favorisant les partenariats entre les entreprises et ses organismes, centres d'expertise, organes politiques régionaux et partenaires sociaux.

Cette agence autonome de la province lance, soutient ou orchestre des mesures en vue de promouvoir l'esprit d'entreprise, de rapprocher les centres d'expertise et l'entreprise au sein des Usines du Futur, de prôner la responsabilité sociétale de l'entreprise ainsi que renforcer l'attrait à la fois logistique et international de la Flandre occidentale.