Sirris et POM Flandre-Occidentale étoffent leur arsenal de cobots avec Sawyer

Arrivée d'un cobot monobras, une première dans le Benelux

Les robots collaboratifs, ou cobots, peuvent être mis en service de façon rapide et flexible afin de collaborer avec des opérateurs en production, accroissant ainsi l’efficacité et la compétitivité. Rien d’étonnant donc qu’ils soient de plus en plus nombreux en Belgique. Nous estimons qu’ils sont actuellement une centaine. Toutefois, pour nombre d’entreprises, le fossé qui les sépare d’une mise en œuvre effective est encore (trop) large. C’est ici que Sirris vient à la rescousse, notamment par des formations, des démos et des études de faisabilité. Dans l’administration provinciale, POM Flandre-Occidentale s’est avérée un précieux partenaire (axé industrie) qui a aidé Sirris à mettre sur pied le Smart & Digital Factory Lab de Courtrai.

Depuis son inauguration en mars 2016, le Lab a déjà accueilli plus de 500 visiteurs. Pour une dizaine d’entreprises, Sirris a réalisé des tests de faisabilité impliquant des cobots. Nous en avons en outre guidé quelques-unes dans l’univers des cobots avec notre formation « Meet the cobots ». La POM et Sirris ont également rejoint Factory 4.0, un projet Interreg avec le Nord de la France et la Wallonie. Objectif : guider les entreprises dans leur transformation en usine du futur. 

Dans l’usine du futur qui suit la philosophie Industrie 4.0, l’automatisation flexible occupe une place importante, notamment sous la forme des cobots, mis en œuvre dans la production aux côtés d’opérateurs humains. L’application d’un cobot est quelque peu différente de celle de méthodes classiques d’automatisation de la production, dont les caractéristiques et les propriétés diffèrent. Les cobots sont donc un domaine relativement méconnu qui possède toutefois un énorme potentiel. 

Pionnier dans le domaine des cobots

Sirris a été l’un des premiers acteurs européens à identifier le potentiel des robots collaboratifs en soutien des opérateurs et en tant que solution d’automatisation flexible. De nos jours, Sirris fait déjà figure de référence en Belgique pour les cobots à usage industriel. Nous possédons un vaste savoir-faire et une infrastructure unique qui est à la disposition des entreprises souhaitant découvrir cette technologie, développer et tester des applications et évaluer la possibilité de leur mise en œuvre dans des situations spécifiques. 

Par ailleurs, Sirris travaille activement à l’évolution constante et à la percée des cobots. Les besoins concrets de l’industrie sont regroupés et traduits en recherche appliquée afin d’élargir davantage les domaines d’application et les possibilités de mise en œuvre des cobots. Idéalement, les cobots, tout comme leurs collègues humains, disposent en effet de mains, de pieds, d’yeux et du sens du toucher. 

En sa qualité de pionnier, Sirris se doit de renouveler et d’étoffer régulièrement son arsenal de cobots. Sirris dispose actuellement des UR3 et UR10 d’Universal Robots et d’un LBR Ilwa 14 de Kuka. Notre histoire a toutefois débuté avec Baxter, un cobot révolutionnaire, sûr, interactif et abordable. Depuis peu, son successeur Sawyer fait partie de notre infrastructure. Nous présentons à présent ce nouveau robot collaboratif, le premier du Benelux, en avant-première à l’industrie. 

Nous vous présentons Sawyer

Avec l'arrivée de Sawyer, Sirris peut proposer aux entreprises une alternative à UR et Kuka. Ce robot monobras est homologué CE et peut donc être mis en œuvre dans la production industrielle, au contraire de son prédécesseur Baxter. Ce cobot flexible et interactif est notamment destiné au chargement de machines, au test de circuits imprimés, aux opérations d’assemblage et à d’autres tâches de précision dans un contexte high-mix low-volume. Autant de tâches typiques qu’il était auparavant difficile d’automatiser avec les robots industriels classiques. 

Il n’est pas toujours possible d’automatiser de façon classique la majeure partie des tâches de production, en raison de produits spécifiques au client et réalisés en petites séries. Le recours à de la main-d'œuvre supplémentaire ou à la sous-traitance n’est pas toujours faisable, notamment à cause de la vitesse et de la flexibilité exigées de nos jours dans la production. Nombre d’entreprises cherchent donc des méthodes rentables de satisfaire les exigences de leurs clients, qui évoluent rapidement. Sawyer entend répondre à ces attentes. Ce cobot a été conçu pour s’adapter rapidement aux changements de l’environnement de production. Dans ce contexte, il est assez agile pour changer rapidement d’application et à réaliser des tâches comme le feraient des humains. 

Avec ses 19 kilos, 7 degrés de liberté et une portée de 1.260 m, le nouveau cobot peut être utilisé dans des locaux typiques (plutôt étroits) et avec différentes configurations de cellules de production conçues pour des humains. La commande de mouvement sensible à la puissance lui confère une sensibilité appropriée aux machines et aux configurations, même si la position des pièces change. Le résultat : une capacité de répétition adaptative unique en son genre. En outre, le Sawyer est capable d’opérer efficacement dans un environnement moins structuré, même sur des tâches exigeant une tolérance de 0,1 mm. Sawyer est doté d’un système de vision incorporé constitué d’une caméra dans la tête et d’une caméra Cognex dans le poignet. Tout comme son grand frère Baxter, sa programmation est intuitive. 

Try before you buy

Dans le Smart & Digital Factory Lab de Sirris à Courtrai, ce nouveau rejeton sera installé dans une cellule de démonstration afin de travailler aux côtés de l’opérateur et de réaliser des tâches d’assemblage. Dans cette application, sa vision intégrée et sa sensibilité à la puissance seront exploitées. 

Nous voulons ainsi continuer d’inspirer nos entreprises au sujet de l’application de cobots dans leur propre production.

Pour de plus amples informations, des interviews ou des photos : 

Marie-France Rousseau, Communication Manager Sirris, tél. +32 498 91 94 56 – marie-france.rousseau@sirris.be 

Brigitte De Proost, chargée de communication POM Flandre occidentale, tél. +32 50 140 157 – brigitte.deproost@pomwvl.be

 

À propos de Sirris

Fondée en 1949 par Agoria, Sirris est le centre collectif de l'industrie technologique belge. Sirris emploie plus de 150 ingénieurs, scientifiques et techniciens hautement qualifiés, qui épaulent les entreprises dans la mise en œuvre des innovations technologiques. Ils se rendent sur le terrain, prodiguent des conseils en technologie, lancent des parcours d'innovation et les encadrent jusqu'à leur déploiement.

Sirris ambitionne d'accroître le potentiel compétitif des entreprises. Les quelque 2.300 entreprises belges membres de Sirris ont accès à un bouquet de services étoffé. Pour garantir un développement optimal des connaissances, le centre met sur pied des projets de recherche régionaux, nationaux et internationaux avec de nombreux partenaires. Plus d'informations sur http://www.sirris.be/.

À propos de la POM Flandre occidentale

La POM de Flandre occidentale a pour mission de stimuler l'économie de la Flandre occidentale en général et les entreprises innovantes en particulier, en favorisant les partenariats entre les entreprises et ses organismes, centres d'expertise, organes politiques régionaux et partenaires sociaux.

Cette agence autonome de la province lance, soutient ou orchestre des mesures en vue de promouvoir l'esprit d'entreprise, de rapprocher les centres d'expertise et l'entreprise au sein des Usines du Futur, de prôner la responsabilité sociétale de l'entreprise ainsi que renforcer l'attrait à la fois logistique et international de la Flandre occidentale.