Cobots pour contrôles critiques

Effectuer des contrôles concernant des objets et des installations de production critiques pour l'entreprise peut empêcher des pertes de qualité et des arrêts de production. L’idéal est d’effectuer ces contrôles régulièrement et de la même manière. Les robots collaboratifs (ou cobots) peuvent, dans différents cas, offrir une solution appropriée.

Les cobots peuvent étendre et améliorer les tâches des opérateurs sur plusieurs plans.  Pour les contrôles critiques pour l’entreprise, ils peuvent représenter une valeur ajoutée non négligeable, comme en témoignent quelques exemples recueillis par Universal Robots.

Amélioration de produit via le contrôle de qualité

Alors que les opérateurs qui vérifient des milliers de pièces par jour manquent parfois une pièce défectueuse, ceci n’est pas le cas avec un robot. Par exemple, un cobot équipé d’une caméra de vision peut effectuer des contrôles de qualité sur des produits destinés à des secteurs exigeants tels que l'automobile et l'aviation. Selon le contrôle, un cobot peut approuver ou rejeter les produits et les trier en fonction des résultats. Du fait que les résultats des contrôles effectuer par un cobot équipé de vision auront moins de dispersion lors de l'approbation ou du rejet, il devient même possible d’atteindre le «zéro défaut», et de spécifier une tolérance beaucoup plus grande sur les pièces par rapport à un contrôle manuel. En outre il est souvent difficile de trouver du personnel pour de telles tâches répétitives et un cobot peut effectuer ce type de travail plus rapidement et plus correctement. Les cobots sont polyvalents et d’une utilisation plus souple qu’une automatisation spécifique du contrôle, ce qui constitue un avantage en cas de changement de produits fréquent. Un opérateur peut fournir au cobot les pièces à contrôler et en retirer les pièces une fois inspectées.

Un contrôle plus efficace des lignes d’assemblage

Sur les lignes d’assemblage rapides, où tout doit se faire à flux tendu et dans un ordre précis, il n’y a pas place pour l’erreur. Les arrêts dus aux défauts sont synonymes de perte de production et peuvent même entraîner des situations dangereuses. Par exemple, dans le cas d’un dispositif de direction où une connexion est défectueuse parce qu'une fiche n'est pas bien enfoncée, il peut se produire une perte de direction. Les contrôles manuels ne sont pas toujours suffisants pour éviter de tels défauts et l'inspection visuelle à l'aide d'une caméra fixe n'est pas toujours optimale ni même possible, par exemple dans des espaces exigus.

Un robot économique, capable de positionner une caméra de vision en toute sécurité et de manière répétée, est une solution conviviale et facile à intégrer aux processus et aux opérateurs de la ligne. Un cobot monté au plafond équipé d'une telle caméra peut se déplacer rapidement entre différents points de contrôle et prendre une photo de chaque connexion avant de revenir à sa position de repos. Un logiciel intégré peut permettre de surveiller la ligne et d’informer le robot sur le produit à contrôler. Chaque image est affichée directement sur un écran à côté du robot, tandis qu'un deuxième écran affiche chaque point de contrôle en marquant les points approuvés et rejetés avec des couleurs différentes.

Voulez-vous découvrir les possibilités des robots collaboratifs (cobots) pour votre production ? Pour en savoir plus, cliquez ici!

(Source photo: Universal Robots)