Capteurs imprimés frittés à température ambiante

Une équipe internationale de chercheurs a mis au point une méthode permettant d'imprimer des capteurs directement sur la peau humaine frittés à température ambiante. On peut ainsi réaliser un réseau flexible de capteurs, utilisable notamment pour la surveillance de la santé avec transmission sans fil.

Après avoir conçu des circuits imprimés flexibles (FPCB) intégrables à des capteurs portables pour surveiller la santé via un réseau de capteurs sur les parties molles du corps, des chercheurs américains et chinois ont tenté une approche ne reposant pas sur des techniques de production complexes comme la lithographie ou l'impression sur un substrat qui se colle ultérieurement au corps. Ils viennent de mettre au point une technique de production simple, mais universellement applicable, reposant sur une couche novatrice d’aide au frittage permettant d’imprimer directement des capteurs sur le corps.

Lire plus sur Techniline.