"Bruxelles, une ville à dynamique agile"

Hyperscale et Microcare sont les principaux vecteurs de l’économie numérique. Au centre, des services numériques extensibles qui répondent aux besoins des particuliers et des entreprises. Comment les décideurs envisagent-ils la question ? Nous nous entretenons avec Nicolas Vautrin et Kourosch Abbaspour Tehrani d'Innoviris, l'institut bruxellois pour la recherche et l'innovation.

« Bruxelles est à la fois une ville et une région. C'est cette double identité qui fait la spécificité de la dynamique bruxelloise », explique Nicolas Vautrin, Team leader chez Innoviris. « Bruxelles possède donc certaines qualités qui font sa spécificité dans un contexte belgo-européen. En tant qu'organisme régional de R&D, nous essayons de réagir au mieux à cette situation. »

« Bruxelles est une marque forte à l'échelle internationale, rejoint son collègue Abbaspour Tehrani. Bruxelles et la Belgique ont toutes deux une notoriété mondiale. Nous devrions davantage jouer cet atout. Un label 'Made in Brussels' peut avoir un rôle majeur à cet égard. C’est en tout cas un solide atout dans la guerre des talents internationaux. »

Lisez l'interview complète sur Régional-IT   

À propos d'Hyperscale & Microcare
Dans cette série d'entretiens,
Peter Verhasselt et Nick Boucart de Sirris se focalisent sur l'essence du commerce numérique : les services en ligne modulaires. Ce ne sont pas les logiciels ou la énième mode technologique qui sont au centre des débats, mais bien la capacité d'allier évolutivité et centrage client. Vous pouvez commander leur livre « Hyperscale & Microcare » ici.

(Photo: de gauche à droite: Kourosch Abbaspour Tehrani, Peter Verhasselt (Sirris) et Nicolas Vautrin)