Vérifier la précision des machines dans la pratique

Le 15 octobre, le fabricant Etalon a fait la démonstration de ce que signifie la précision appliquée dans le domaine de la fabrication. Il s’agissait de montrer les possibilités des appareillages de mesure et des machines de mesure par coordonnées 3D.

Pendant l’atelier couronné de succès, organisé à Diepenbeek dans le “Sirris Precision Manufacturing Lab”, le fabricant Etalon a présenté le lasertracer-MT. Le principe de fonctionnement du laser-MT est la multilatération, sur lesquels se basent également les systèmes GPS. Il s’agit d’un appareillage de mesure ultra précis (le coefficient d’incertitude sur la mesure longitudinale U95% se situe dans une fourchette de 0,2 µm + 0,3 µm/m), qui permet de déterminer la précision géométrique entre 1 et 6 heures d’une machine d’usinage, selon les dimensions de la machine, et cela pour des machines de toute taille, petite, moyenne ou grande. Le domaine d’application de cet appareillage est également l’étalonnage des machines de mesure par coordonnées 3D. Tant les axes linéaires que les axes de rotation peuvent être contrôlés. Les erreurs typiques sont la précision du positionnement, la rectitude, la rectangularité, et des effets comme le tangage, lacet, roulis, la précision du positionnement angulaire, etc.

La mesure de précision peut servir pour réaliser la compensation volumétrique des erreurs géométriques de la machine (TRAC-CAL), ou pour vérifier rapidement la précision géométrique de la machine (TRAC-CHECK). Pour pouvoir procéder à la compensation volumétrique, il faut toutefois que l’unité de commande de la machine soit équipée de cette option.

La variante la moins coûteuse en terme d’investissement est le modèle lasertracer-MT, qui convient pour les machines de petites et moyennes dimensions. La variante à prix plus élevé, non équipé d’une glissière télescopique, le modèle lasertracer-NG, convient également pour les grandes machines.

Les participants à l’atelier ont fait part de leur intérêt pour ce type d’instruments. Parmi les commentaires recueillis à l’issue de la démonstration : 

 “L’étalonnage de nos machines de mesurage 3D nécessite aujourd'hui environ quatre jours. Avec le lasertracer, il faudra tout au plus une journée."

"L’appareillage de mesure présenté peut servir pour évaluer rapidement le degré de précision des machines dans leur état actuel. Dans le cas d’un vaste parc de machines, il peut s’agir d’une méthode uniforme permettant de gagner beaucoup de temps. Nous allons en tout cas évaluer de manière plus précise la pertinence d’une mise en oeuvre de ce type d’équipement.”

Cet atelier a été organisé dans le cadre du projet de recherche de l’IWT 'Precision Manufacturing for new and better products'.

Tags: