« Une industrie manufacturière saine, ça stimule toute l’économie »

Lors de la remise des Factory of the Future Awards 2016, il a été une fois de plus clair : les parcours de transformation des 7 entreprises lauréates constituent une véritable source d’inspiration pour les autres entreprises et sont des exemples indispensables. Une industrie manufacturière saine et dynamique est essentielle dans un pays qui souhaite une économie solide.

Sirris et Agoria ont remis hier soir, dans la salle Stuurboord à Anvers, les Factory of the Future Awards 2016. Plus de 350 industriels ont assisté à cet événement. Et sur le podium, 7 lauréats : Biobakkerij De Trog, E.D.&A., JTEKT Torsen Europe, Ontex, Punch Powertrain, TE Connectivity et Van Hoecke NV.

En bonne voie

« Ces entreprises gagnantes ont choisi d’améliorer leur compétitivité à l’aide des parcours de transformation intégrés issus du plan Made Different de Sirris et Agoria, » a expliqué Herman Derache, directeur général de Sirris. « Elles sont si avancées dans leur parcours qu’elles répondent à présent aux critères permettant de les appeler ‘Usines du futur’. Ces entreprises ont investi intelligemment, entre autres dans l’automatisation et la numérisation de leur appareil de production, mais aussi dans leurs ressources humaines. De ce fait, elles se trouvent aujourd’hui en pole position pour affronter le monde de demain de manière flexible, performante et efficace, pour innover de manière compétitive et ainsi ancrer leur activités de production dans notre pays, » a conclu Herman Derache.

Wilson De Pril, directeur général d’Agoria Flandre, a quant à lui insisté sur l’importance de tels précurseurs qu’il décrit comme « de véritables sources d’inspiration pour toute l’industrie manufacturière. » Il a également exposé en détail la vision qui sous-tend le programme Made Different, les 7 transformations qui en forment la base et la manière dont Agoria et Sirris ont lancé ce programme en 2010 pour accompagner aujourd’hui plus de 200 entreprises.

« Cela me fait particulièrement plaisir qu’après les 4 lauréats de l’année dernière nous puissions cette année récompenser 7 entreprises. Cela prouve que nous avons en Flandre une véritable vision et les compétences nécessaires pour faire face à l’avenir en toute confiance. Des gagnants de l’année dernière, nous savons qu’ils sont toujours performants et prêts à évoluer vers le niveau supérieur, à savoir Factory of the Future 4.0. C’est aussi ça l’objectif de ces Awards : récompenser les efforts fournis et en même temps encourager les entreprises à suivre le même trajet d’investissement, » a expliqué Wilson De Pril.

Il a également souligné que le contenu des 7 transformations de Made Different évolue constamment. « Remporter un Factory of the Future Award ne peut être considéré comme une fin en soi. Nous voyons par exemple que de nombreux défis technologiques dans le développement et la production occupent une place de plus en plus grande : la simulation virtuelle, l’internet of things, l’additive manufacturing, le traitement et l’utilisation du big data, les nouveaux business models et tout ce qu’ils impliquent… Avec Made Different nous voulons préparer concrètement les entreprises au futur mais nous les encourageons à constamment optimaliser leur approche. »

Un keynote concentré sur la positivité

Le keynote speaker de la soirée, Pascal Bos, a bien illustré comment le principe de 'Human Centered Production' peut porter ses fruits. Ce Manager responsable du département Engineering de l’entreprise hollandaise JAZO Zevenaar spécialisée dans la sécurisation, l’accès et la ventilation d’espaces techniques, a décidé d’impliquer ses collaborateurs de manière plus étroite et plus active dans l’organisation interne du travail. L’idée de départ était de se concentrer sur la positivité, le respect et l’enthousiasme au sein de l’équipe : « Travailler ensemble apporte plaisir, rendement, énergie et satisfaction ! »

Le moteur de l'économie

Enfin, pour la remise des Factory of the Future Awards, Charles Beaudouin a été appelé sur le podium. Le CEO de Van de Wiele, fabricant de machines textile en Flandre occidentale et président de Barco, est un des fondateurs du programme Made Different. Il a félicité les gagnants au nom d’Agoria et de Sirris et a parfaitement résumé le thème de cette soirée : « Les gagnants d’aujourd’hui méritent d’être mis en lumière, car sans une industrie manufacturière forte, il n’y a pas d’économie saine. L’industrie manufacturière est en effet le moteur d’une foule d’activités économiques. Elle assure une grande partie des investissements en recherche et développement, permet d’attirer des investissements et des capitaux étrangers et contribue en grande partie à la création d’emplois : directement mais aussi via les secteurs de services qui peuvent exister grâce à elle. Par ailleurs, nos entreprises technologiques sont extrêmement bien placées pour trouver des solutions face aux grands défis sociétaux tels que le climat, la mobilité ou la santé. En bref, nous avons tous intérêt à soutenir les entreprises manufacturières qui jouent un rôle moteur, et à tout faire pour que plus d’entreprises encore se développent en usines du futur. »

Communiqué de presse et plus d’informations sur les 7 lauréats

Lire aussi : Factory of the Future Awards : quelles retombées pour les lauréats 2015 ?

Regardez la vidéo:  

 

Regardez ici les photos de la remise.

Pendant les semaines prochaines nous vous présonterons les gagnants dans quelques articles sur le blog.