Un préhenseur inspiré de la bouche de l'oursin

Des chercheurs s'inspirent de l'appareil masticatoire de l'oursin pour développer un grappin pour collecter des échantillons de sol sur les planètes. 

L'oursin est doté d'une bouche si puissante qu'elle peut dévaster un récif de corail.
L'appareil masticatoire appelé lanterne d'Aristote dans l'orifice buccal est composé de cinq dents en forme de crochets disposées en étoile et maintenues dans un ensemble complexe de 50-60 muscles. Ce système forme un grappin qui s'ouvre vers l'extérieur et se ferme vers l'intérieur et permet à l'oursin de couper, gratter, mâcher et de percer des trous dans le rocher. 

Des ingénieurs de l'Université de Californie à San Diego s'en inspirent et créent un grappin pour équiper les engins robotisés chargés de la prise d'échantillons de sol sur d'autres planètes et remplacer les systèmes de pelles actuels qui perturbent toute la zone de collecte. 

Lire plus sur Techniline.