Trouver des ressources dans un large écosystème

Google regarde autrement l'univers des brevets pour tirer parti de l'inventivité d'autrui.

Google souhaite étoffer son portefeuille de brevets en puisant directement chez les inventeurs. La firme expérimente un nouveau modèle dans ce sens : en avril/mai dernier, elle a lancé un programme appelé Patent Purchase Promotion pour faciliter la vente de brevets.  

Depuis, Google a étudié l'intérêt technique des propositions et les prix proposés. La firme s'était engagée à racheter le brevet à son propriétaire en cas de conclusion positive. 

L’ensemble du processus vient de se terminer. Google a reçu beaucoup plus de propositions que prévu. 28% d'entre elles se sont avérées pertinentes. Le prix médian était de 150 000 $. La moitié des inventions étaient proposées à moins de 100 000 $. Plusieurs soumissions étaient proposées à plus de 1 milliard $, dont l'une à 3.5 milliards $. 

Le prix le plus bas payé par Google était de 3000 $ et le plus élevé de 250 000 $. Un quart des brevets a été proposé par des individus, trois quarts par des entreprises (dont 25% de brokers). 

Google estime avoir beaucoup appris de cette expérience qu'il communiquera à d'autres. 

Source

Cliquez ici pour plus d'informations sur les services de Sirris en matière de propriété intellectuelle.