Trois matériaux biomimétiques

Les nanotextures des ailes de cigale pour des surfaces anti-buée et celles de la carapace des scorpions pour des surfaces résistantes à l'érosion. Une peau artificielle inspirée des fossettes sensorielles des crotales. 

Des nanostructures inspirées des ailes de cigale pour des propriétés anti-buée 

Les scientifiques du Brookhaven National Laboratory du Département américain de l'Energie ont mis au point il y a quelques années des nanotextures de surface hydrophobes inspirées des nanopoils sur l'exosquelette de certains insectes. Ils ont observé que les structures coniques étaient mieux à même de piéger l'air pour repousser les gouttelettes d'eau et donc de créer des surfaces auto-nettoyantes. 

Lees meer op Techniline.