Le réseau d'apprentissage Circular Economy Connect entame déjà son troisième cycle. Inscrivez-vous maintenant et boostez vos efforts en matière d'entrepreneuriat circulaire !

Le 13 novembre, Sirris a organisé en collaboration avec ses partenaires européens du projet NeSSIE un webinar sur les problématiques engendrées par la corrosion des infrastructures d'énergie renouvelable offshore.

Fischbach produit des emballages pour l'industrie du silicone et des adhésifs. Cette entreprise internationale établie à Temse moule par injection des tubes qui sont ensuite imprimés. L'entreprise a exploré les possibilités d’emballages alternatifs durables.

Dans un précédent article de blog, nous avons déjà expliqué que la corrosion des structures d'énergie renouvelable offshore coûtait beaucoup d'argent à l'économie. Le projet européen NeSSIE, dont Sirris est partenaire, vise à s'attaquer au problème de la corrosion dans l'énergie offshore en offrant la possibilité de démontrer des solutions anticorrosion.

Si vous souhaitez réutiliser et redistribuer des produits et pièces usagés ou cassés - qu'ils aient ou non été remis à neuf ou reconditionnés - ou les recycler, vous devez d'abord les récupérer auprès des utilisateurs finaux. La mise en place d'un système efficace de logistique inversée est importante pour étayer votre stratégie circulaire par des arguments commerciaux positifs.

L'entrepreneuriat circulaire n'est jamais l'affaire d'une seule personne, il requiert l'optimisation de l'ensemble d'un système. Néanmoins, la collaboration n'est pas évidente dans cet environnement particulièrement concurrentiel au sein duquel les entreprises (manufacturières) doivent opérer. Nous donnons trois règles de base pour mettre en place une coopération basée sur la confiance.

Il y a 10 ans, l'innovation industrielle était systématiquement liée à la technologie. Mais l'innovation technologique est-elle encore suffisante, dans un monde en perpétuel changement, pour relever des défis complexes comme la transition d'un modèle économique linéaire de type "prendre-produire-jeter" vers une économie circulaire ? Apprendre à apprendre, ainsi que la mise sur pied d’une organisation apprenante, sont la clé d’une innovation circulaire.

Si la durée de vie des composites est relativement longue, ils ne sont pas éternels. Les nouvelles opportunités commerciales dans cette voie de traitement sont actuellement à l'étude. Le 11 septembre, lors d'un atelier interactif, des acteurs de premier plan vous parleront du problème de la mise au rebut de grandes structures composites.

Plus tôt cette année, WindEurope - la voix de l'industrie éolienne européenne - a interviewé Pieter Jan Jordaens de l'OWI Lab. Voici les temps forts de cette interview.

Vous êtes fabricant et souhaitez réinventer votre produit sous forme de service afin de mieux boucler la boucle ? Ou bien, vous proposez des solutions numériques qui peuvent contribuer à améliorer la performance et la durée de vie des appareils et machines ? Le troisième workshop Circular Bytes organisé le 20 septembre focalise sur les technologies numériques en soutien du modèle « product as a service » et extension de la durée de vie des produits.