Dans la perspective d'un accroissement de ses ventes, Hydroko a décidé d’intensifier la production de son robinet intelligent et a planifié l’installation d’une nouvelle ligne de montage. Comme la PME manquait d'expérience dans la mise en place d'une nouvelle ligne de production, elle s’est tournée vers Sirris.

Le 25 janvier, le groupe de travail «Numérisation et robotisation» de la province néerlandaise du Limbourg est venue visiter le projet pilote d’assistance à l’opérateur, à Diepenbeek, afin de s'en inspirer pour sa propre région.

Sirris a élaboré un nouveau démonstrateur pour exposer plus concrètement les possibilités des cobots. Au cours de cette démonstration spécifique, un opérateur se fait assister par un cobot pour assembler un produit intelligent. Nous vous le présenterons le 28 novembre.

Des robots qui seraient capables à l’avenir de s’adapter par eux-mêmes à leur environnement trouveraient de multiples applications dans les entrepôts et ateliers de production.

Pour conserver une longueur d’avance sur la concurrence au niveau mondial, le fournisseur de l’industrie automobile JTEKT a étudié la possibilité d’optimiser davantage sa production grâce à l’automatisation intelligente. Il a effectué, à cette fin, trois études de faisabilité pour différentes tâches au sein de sa production.

Les robots prennent petit à petit leur place dans la société. Alors que les robots à usage industriel ont fait leurs preuves et s'adaptent progressivement à d'autres domaines (par exemple les soins de santé), le robot domestique social n'a pas autant progressé qu’on aurait pu l'espérer.

Avec l’arrivée du KMR iiwa dans notre filiale de Diepenbeek, Sirris a pu disposer temporairement d’un cobot « en chair et en os ». Avec ce cobot, nos experts ont pu tester et explorer tout le potentiel d’un cobot mobile et désormais, nous pouvons mettre ces connaissances (et le cobot) à la disposition des entreprises.

Dans les halles de production, le ‘coude à coude’ entre les humains et les robots est de plus en plus fréquent. Pour mettre en lumière le potentiel de cette technologie relativement nouvelle, une récente étude américaine dresse un bilan et présente divers cas de mises en oeuvre.

Dans les secteurs de la fabrication et de la construction mécanique, il existe une assez grande incertitude quant à la sécurité de conformité des cellules de travail hybrides, dans lesquelles l'opérateur et le robot travaillent ensemble. Un séminaire sur ce thème a donc été organisé le 15 mai dans le Smart & Digital Factory Application Lab de Sirris.

Afin de relever les défis liés à la pression de travail accrue et rester compétitif, l'assistance opérateur est cruciale durant le processus de production. Les nouvelles technologies peuvent être utiles à cet égard. Les entreprises peuvent s'adresser à Sirris pour explorer et tester ces évolutions.