Sirris intègre la fabrication additive au démonstrateur d’une ligne de production

Avec son usine de fabrication additive intégrée, Sirris démontre que la fabrication additive est prête à passer le cap de la production. L’inauguration a eu lieu le 14 novembre. Combinant plusieurs technologies, la ligne pilote - un investissement de 2,5 millions d’euros - est une première pour la Belgique et à l’étranger.

La tendance s’est confirmée ces dernières années : si les systèmes de fabrication additive pour les polymères sont d’ordinaire utilisés pour la production de prototypes, leurs équivalents pour le métal s’orientent vers la fabrication effective et sont déjà utilisés pour certaines parties de la production. C’est ainsi que se profile la production de pièces métalliques en impression 3D au niveau industriel, en termes de qualité et de quantité. Pour produire de plus gros volumes de pièces en fabrication additive de manière automatisée, flexible, suivie et connectée, il faut développer les connaissances et technologies nécessaires dans ce domaine. La fabrication additive pourra ainsi être intégrée aux systèmes de production, tant existants qu’en développement, au sein des entreprises.

Outre des qualités de plus en plus intéressantes en production et en industrialisation, la technologie de fabrication additive se prête à une mise en œuvre et une intégration dans le contexte de l’Industrie 4.0.

First time right

L’usine de fabrication additive intégrée peut faire tomber les obstacles actuels à l’intégration et l’industrialisation de la fabrication additive. Une usine de fabrication additive intégrée est une infrastructure de démonstration et de recherche dotée d’une configuration pilote pour la production de pièces à grande échelle, une ligne pilote qui réunit la fabrication additive et d'autres technologies produit. Plutôt que d’être confinée dans un local à l’écart de la ligne de production, la fabrication additive peut être intégrée à la ligne. Le défi est ainsi relevé et la production ‘first time right’ arrive à la portée de plus d’entreprises, mais aussi de plus petites structures.

Avec son usine de fabrication additive intégrée, Sirris amène littéralement le concept d’usine du futur sur le lieu de travail. Nous démontrons que les technologies avant-gardistes récentes peuvent aussi être intégrées sur une seule ligne de production, pour une production plus rapide et précise. La configuration pilote d’une ligne de production combine les technologies de pointe suivantes : LBM (laser beam melting), des fraiseuses haute précision à cinq axes, le durcissement au laser, la fonctionnalisation de surface à l’aide d'un laser femtoseconde et l’assistance opérateur par un cobot. 

Au service de l’industrie

Le 14 novembre, le démonstrateur a été officiellement présenté à l’industrie. Lors de cet événement festif, où Herman Reynders, gouverneur du Limbourg, a prononcé une allocution et Jonathan Meyer, Head of Additive Manufacturing, Airbus Group Innovations, a tenu le discours principal, les participants ont pu faire plus ample connaissance avec l’usine de fabrication additive intégrée et en apprendre plus sur le projet FEDER Intégration de l’impression 3D métal, dans lequel s’inscrit le développement de la ligne pilote.

L’installation sera mise en œuvre pour faire la démonstration de la faisabilité de composants très complexes à haute valeur ajoutée. Pour ce faire, la complexité, la précision et une combinaison de fonctionnalités sont intégrées dans les composants de production, dans une démarche first time right pour que cela soit économiquement viable.

Grâce à cette ligne pilote, les entreprises pourront accéder directement aux connaissances acquises sur cette infrastructure. L’industrie manifeste actuellement beaucoup d’intérêt pour les possibilités d’application au sein des entreprises du groupe cible.

Regardez la vidéo sur KanaalZ :

 

Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet FEDER 1126 Intégration de l’impression 3D métal, avec le soutien du FEDER, de la Flandre et de la province de Limbourg, en collaboration avec Syntra Limburg.