L'événement JEC qui se tient chaque année à Paris donne aux professionnels l'opportunité de rencontrer l'industrie des composites. Que peut-on retenir de l'édition 2019 ?

La jeune société belge Pick-it veut rendre l’automatisation par robots plus accessible en leur permettant de « voir ». A cette fin, elle organise une démonstration de son système de vision sur l’infrastructure de Sirris.

Une société danoise développe des robots pour l'entretien et la réparation des pales des éoliennes offshore. Il est ainsi possible de réduire considérablement les délais et les coûts. D'autres robots peuvent également être utilisés pour des applications offshore.

Du 15 au 17 janvier, Manie Conradie et Pieter Kesteloot ont représenté Sirris à la réunion de lancement du projet DIH2 sur la production agile.

Les robots prennent petit à petit leur place dans la société. Alors que les robots à usage industriel ont fait leurs preuves et s'adaptent progressivement à d'autres domaines (par exemple les soins de santé), le robot domestique social n'a pas autant progressé qu’on aurait pu l'espérer.

L’ère des robots commence dans les années 1980 pour Sirris - à l’époque WTCM/CRIF - avec l’entrée du premier robot à la KULeuven. Sirris avait vu tout de suite la relation avec les besoins du secteur industriel; entretemps, Sirris n’a pas cessé de développer son savoir concernant les robots et les nombreuses possibilités d’application, pour être ainsi en mesure de conseiller et aider les entreprises dans toute la mesure possible.

flexibele automatisering

L’édition 2017 du salon Motek, l’un des plus importants salons dédiés à l’automatisation de la production et des opérations d’assemblage, a attiré un millier d’exposants et a rencontré cette année également beaucoup d’attention parmi les visiteurs. Pour informer l’industrie manufacturière de Belgique, Sirris a fait le déplacement jusqu’à Stuttgart.

Avec la venue du robot KMR iiwa sur notre site à Diepenbeek, Sirris dispose depuis peu d’un cobot 'avec des bras et des jambes' – une primeur en Belgique ! Ce cobot a été mis (temporairement) à la disposition de nos experts, pour leur permettre de découvrir son potentiel et d’inviter les entreprises intéressées à venir tester ses possibilités.

cobot

Depuis aujourd'hui, Sirris dispose d’un nouveau cobot dans son Smart & Digital Factory Lab de Courtrai. Avec l’arrivée du Sawyer, les entreprises peuvent encore plus et mieux exploiter le vaste savoir-faire de Sirris et son infrastructure incomparable. Sirris met le tout à disposition pour aider les entreprises à découvrir cette technologie, à développer et tester des applications et à évaluer les possibilités de sa mise en œuvre pour des situations spécifiques.

cobot

Pour pouvoir pleinement exploiter les capacités de toutes les machines dans sa salle d'essais, Melexis a voulu vérifier si un cobot pouvait assister l'opérateur lors du chargement de manipulateurs d'essais. C'est ce que Sirris a voulu vérifier.