Thomas Vandenhaute

Avec le mobilier et l'aménagement de bureau, Pami met concrètement le cap sur l'économie circulaire. Sirris et Agoria ont participé à l'assemblage des pièces du puzzle pour aboutir à une procédure axée sur les points forts et stimulant la dynamique au sein de l’entreprise.

Thomas Vandenhaute

D’ici au Circular Economy Day Belgium le 21 novembre, nous allons vous présenter les notions élémentaires de Circular Economy Connect, le réseau apprenant lancé par Sirris et Agoria. Cela prendra la forme d’une série de ‘long reads’, chacun étant illustré par des cas d'étude belges éloquents.

Thomas Vandenhaute

Comment les technologies numériques peuvent-elles vous aider à recycler plus et mieux ? Vous l'apprendrez le 4 mai lors du premier Circular Bytes Workshop, consacré aux technologies numériques soutenant le recyclage.

Hilde Krikor

Vaude, un fabricant allemand de chaussures robustes, a repensé toute sa collection été 2018 et réduit ainsi l’empreinte de ses produits. Pour ce faire, Vaude a notamment opté pour des matériaux (plus) durables et des technologies novatrices comme une tige sans couture.

Tom Martens
Linde De Vriese

La ville de Louvain lance un projet pilote visant à utiliser du liège recyclé pour lutter contre les mauvaises herbes dans les parterres d’arbres. Le projet s’appuie sur un développement auquel Sirris a également participé.

Thomas Vandenhaute

Pour pouvoir faire face à la complexité croissante de son offre, la société Wuyts, qui traite des matériaux et fabrique divers produits, s’est ouverte aux influences et à l’inspiration de l’extérieur. L’entreprise entendait ainsi innover et optimiser ses produits, sa production et ses activités. Sirris a elle aussi donné un coup de main.

Thomas Vandenhaute

Les stocks de matières premières s’épuisent, les prix augmentent... les chiffres démontrent clairement la nécessité d’une économie circulaire. Toutefois, ce changement va aussi de pair avec quelques opportunités intéressantes.

Thomas Vandenhaute

L’« usine du futur » est circulaire. Que ce soit pour réduire le coût des matériaux, anticiper de nouvelles réglementations, réagir à l’évolution des exigences des clients ou réduire leur empreinte écologique, les entreprises vont évoluer vers des modèles d’activité plus circulaires. Le réseau apprenant Circular Economy Connect entend vous y aider. Pour ce faire, il entame son deuxième cycle.

Tom Martens
Thomas Vandenhaute

Aujourd’hui, le liège n’est plus considéré depuis longtemps comme un matériau jetable, mais bien comme une source précieuse à recycler. Les possibilités d’application du liège recyclé font pour le moment l’objet d’une étude approfondie. Ainsi, l’asbl Vlaspit a imaginé un revêtement de sol naturel, à poser sous les plantes et les arbres.

Thomas Vandenhaute
circulaire economie

Une ‘usine du future’ est par définition circulaire. Quelles que soient les motivations - réduire le coûts des matières premières, anticiper la législation, répondre aux exigences nouvelles des clients, diminuer l’empreinte écologique - toutes les entreprises vont, à terme, évoluer vers des modèles d’entreprise plus circulaires. Le réseau d'apprentissage 'Circular Economy Connect' peut vous aider.