Quelques développements en SLS - selective laser sintering

Les développements en SLS devraient s'accélérer : machines low cost, machines orientées production, nouveaux matériaux, systèmes plus ouverts, imprimantes multi-poudres. 

Les défis du SLS 

Le frittage sélectif par laser (SLS) de matières plastiques n'est pas une technique nouvelle, mais elle présente toujours un grand potentiel de développement pour la production de pièces finales.
Elle a sur d’autres techniques comme le FDM des avantages tels que des pièces mécaniquement plus isotropes ou un effet de support naturel de la poudre. Mais elle a aussi des limitations : palette limitée de matériaux disponibles (en raison notamment de la plage étroite de température des systèmes), plateformes complètement fermées chez les grands fournisseurs, retard dans le développement de nouveaux équipements… 

La faible variété des matériaux commerciaux (le PA12 est le polymère le plus commun) est liée à la difficulté de les produire sous forme de poudres adéquates. Celles-ci sont fabriquées par cryo-broyage ou précipitation à base de solvant, deux procédés incompatibles avec de nombreux thermoplastiques, coûteux et produisant des poudres avec de trop larges distributions granulométriques. 

Lire plus sur Techniline.