Quel problème physique une start-up peut-elle résoudre grâce à la 3D ?

Depuis tout un temps, les entrepreneurs numériques se sont imposés grâce à leurs apps inventives, leurs kits logiciels et leurs services en ligne. Mais, dans ce monde numérique, nous assistons désormais à la montée en puissance d’une nouvelle génération, celle des « digiproneurs », qui vont un cran plus loin en utilisant les moyens numériques pour développer rapidement et efficacement des produits physiques tangibles. Le catalyseur ? L’impression 3D !

Toute entreprise réussit ou s’effondre en fonction de ses fondations ; il lui faut offrir une solution unique à un problème pressant. Avec la numérisation actuelle, les entrepreneurs se tournent généralement vers les apps. Mais grâce à certaines évolutions récentes, les méthodes de production révolutionnaires comme la fabrication additive, c’est-à-dire l’impression 3D, commencent à gagner peu à peu du terrain.

L’arrivée d’internet a offert aux entrepreneurs un tout nouvel arsenal de possibilités. Du jour au lendemain, il leur est devenu possible de proposer un produit ou un service à la demande et dans le monde entier. Le monde en ligne s’est imposé comme leur nouveau terrain de jeu. Dans ces conditions, rien d’étonnant si, ces dernières années, les entrepreneurs ont surtout recherché leur salut dans les apps et dans d’autres logiciels. Les avantages ne sont pas des moindres :

  • Ils exigent peu d’investissement.
  • Les chaînes de production longues et les assemblages complexes appartiennent au passé.
  • Il est devenu inutile de constituer une réserve.
  • Vous touchez un public élargi.

Retour au hardware

La montée en puissance de la fabrication additive démontre pourtant que les entrepreneurs ne doivent pas forcément dépendre des apps. Cette technologie de production permet en effet de développer des produits physiques dans les mêmes conditions de départ que celles décrites ci-dessus. Aux pionniers de franchir le pas et de relever ce défi. Car ceux qui veulent se garantir un avenir durable optent de nouveau pour un élément de hardware dans le mix de production.

Solutions 3D pour des problèmes quotidiens

Comment un entrepreneur peut-il proposer de solutionner un problème qui touche ses clients potentiels ? Les exemples ci-dessous montrent à suffisance que les produits intelligents, imprimés, sont capables de résoudre une infinité de situations épineuses qui se présentent au quotidien.

  • Résoudre des problèmes simples avec des produits simples : réparer ou améliorer un vélo n’a jamais été aussi facile qu’avec des  pièces détachées de vélo sur mesure.
  • Revaloriser des produits existants : pour vivre l’expérience musicale la plus intense possible, on utilise désormais des écouteurs personnalisés.
  • Utiliser des technologies intelligentes pour créer des produits à haute valeur ajoutée : la start-up américaine Sols effectue une percée sur le marché grâce aux semelles intérieures imprimées en 3D.

Ce texte s’inspire d’un blog publié dans le passé sur Xerius.be.