Publié par OWI-Lab : un livre blanc sur l’importance des essais en chambre climatique

Le livre blanc est focalisé sur les problèmes auxquels sont exposées les éoliennes installées dans les régions de grand froid. Le contenu de ce document est fondé notamment sur le savoir provenant des essais réalisés depuis 2012 dans la chambre climatique implantée sur le site du port d’Anvers.

Le livre blanc de l’OWI-Lab explique de manière détaillée pour quelles raisons se justifie, en termes d’avantages, la réalisation d’essais en chambre climatique pendant le cycle de développement des éoliennes et de leurs composants. Le document présente quelques-uns des appareils qui ont été soumis à des essais dans la chambre climatique et les défis à relever pendant la phase de développement des éoliennes destinées à fonctionner dans les régions froides.

Depuis l’ouverture de la grande chambre climatique (10 x 8 x 7 mètres), les experts de l’OWI-Lab réalisent des essais pour les entreprises actives dans le secteur de l’énergie éolienne, en vue de vérifier la résistance des équipements appelés à être exploités dans des conditions climatiques extrêmes (plage de température : -60 °C - +60 °C). L’utilité des essais est incontestable : pour minimiser le risque de défaillance technique inhérent aux conditions de température extrêmes, il est judicieux de tenir compte de cet aspect au cours de la phase de développement des composants électriques et mécaniques. Cette démarche peut contribuer à réduire les coûts des opérations de maintenance et réparations sur site, envisagés dans la perspective du long terme, tout en améliorant les performances du matériel.

Le nombre de turbines installées sur des sites lointains et/ou d’accès difficile (par exemple, en haute mer, dans les régions polaires, dans les déserts, ou en haute montagne) ne cesse d’augmenter. Mais également dans les endroits où le climat est plus tempéré, les fluctuations inattendues de la température peuvent mettre les turbines à rude épreuve et compromettre leur bon fonctionnement. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier que les équipements techniques 'tiendront le choc' et resteront opérationnels dans les conditions de température extrême. D’autre part, l’enjeu est d’éviter autant que possible les défaillances du matériel, surtout que la productivité des installations est plus élevée en hiver, les vitesses de vent et la densité de l’air étant plus élevées.

Pour ces raisons, parmi beaucoup d’autres, il est nécessaire de tester les composants et les outils dans les conditions d’exploitation qui peuvent se présenter sur le site d’exploitation : c’est ce que permet de faire la chambre climatique de l’OWI-Lab.

Lecture en ligne ou téléchargement du fichier dans son intégralité : le livre blanc est à votre ici.