Projet NeSSIE contre la corrosion des installations d’énergie offshore

Aider un nouveau secteur à tirer avantage du savoir et de l’expérience des secteurs classiques, oui mais comment faire ? C’est le point de départ d’un nouveau projet ayant pour objectif de créer des opportunités d’investissement dans le secteur de l’énergie renouvelable offshore, en s’attaquant au problème des surcoûts inhérents à la corrosion des installations.  

Le développement de solutions durables pour lutter contre la corrosion est l’un des grands défis à relever pour réduire le coût de l’énergie renouvelable. La lutte contre la corrosion doit permettre de préserver l’intégrité structurelle des installations et réduire les coûts d’entretien, un facteur qui détermine la compétitivité de l’énergie offshore. 

Transfert de savoir pour créer des opportunités

Le projet européen NeSSIE (North Sea Solutions for Innovation in Corrosion for Energy) vise à promouvoir la coopération stratégique dans le bassin de la mer du Nord pour encourager les projets d’entreprise dans l’industrie maritime. Via la mise en place de PPP (partenariats public-privé), trois projets de démonstration vont être élaborés en vue de présenter des solutions de lutte contre la corrosion destinées au secteur de la production d’énergie offshore (énergie éolienne, vagues et marées). L’objectif est de tirer avantage du savoir et de l’expérience des secteurs offshore classiques (pétrole et gaz). 

Le projet commence par une sélection des solutions anticorrosion et nouveaux matériaux les plus prometteurs, ensuite des modèles économiques attrayants pour des consortiums PPP seront développés en vue d’utiliser le savoir et l’expérience dans les activités de production d’énergie renouvelable offshore. Dans un délai de deux ans, la mise en place de deux ou trois projets finançables en mer du Nord, devrait permettre de démontrer qu’il est possible de réduire les coûts de production jusqu’à un niveau comparable à celui du secteur de production d’énergie fossile. 

Ce projet, cofinancé via le programme EMFF de l’UE, a été lancé le 1er mai. La réunion officielle a été organisée le 16 mai, à Bilbao (Espagne). Sirris également participe au consortium, via OWI-Lab. Vous souhaitez rester au courant du déroulement de ce projet ? Prenez contact avec nous.

Tags: