Passé, présent et futur se rencontrent à Seraing

Le 18 septembre, Sirris a célébré ses vingt ans de présence au Liège Science Park. Cette cérémonie était l’occasion rêvée de remercier nos partenaires et nos entreprises, et d’illustrer à l’aide de quelques exemples éloquents notre vision d‘avenir, mais aussi les conséquences de notre évolution sur les entreprises.  

Voici plus de 65 ans que Sirris est un partenaire fidèle des PME et des grandes entreprises pour l’innovation et apporte depuis vingt ans son assistance, depuis son site du « Liège Science Park » de Sart-Tilman, aux entreprises de la région - et au-delà - en particulier pour ce qui est du développement de produits de l’idée à l’industrialisation, de la conception au calcul et à la simulation jusqu’à la fabrication par des matériaux innovants et des technologies comme l'additive manufacturing, les microtechnologies, l’impression électronique, le moulage du métal par injection, ... Au fil des ans, Sirris a su développer une offre impressionnante et sensibiliser ainsi le secteur aux nouvelles technologies de production.


Jean-Claude Noben (Sirris) et Jean-Claude Marcourt (Ministre wallon de l’Économie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique)

Sirris dispose aussi d'une infrastructure high-tech à l’échelle industrielle, de laboratoires de test et de mesure, de compétences en matière de propriété intellectuelle et de la veille technologique active. Son équipe enthousiaste d’experts compte bien rester le partenaire privilégié des PME, mais aussi des grandes entreprises, et approfondir sa coopération avec ses partenaires en vue d’une meilleure utilisation des ressources. 

Le 18 septembre, ces vingt ans de présence ont fait l’objet d’une célébration de grande envergure. Cent quatre-vingts membres d’entreprises et d’organisations ont été reçus dans nos bâtiments à Seraing.

René Branders, CEO de FIB et tout nouveau Président de Sirris, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a livré, en tant que chef d’entreprise, sa vision de la réalité industrielle; il a également expliqué l’intérêt des centres de recherche collectifs pour aider les entreprises à se montrer innovantes, à disposer des compétences adéquates, à être en mesure d’évaluer correctement l’équilibre entre les coûts et les risques, et à construire une vision générale autour de cette problématique, et ce dans le contexte de concurrence féroce qui caractérise notre époque actuelle.


René Branders (CEO de FIB)

Le Ministre wallon de l’Économie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique, Jean-Claude Marcourt, a ensuite déclaré que « les centres de recherche sont des acteurs essentiels du redéploiement économique wallon, en contribuant comme ils le font à la diffusion des technologies émergentes dans le tissu industriel. Sirris nous montre depuis vingt ans que la recherche et l’innovation se trouvent au cœur même de la transformation de la Wallonie, et que les entrepreneurs de cette région y demeurent attachés ». 

Umberto Baraldi, directeur de Sirris en Wallonie, a retracé les vingt années de présence de Sirris au Liège Science Park et a présenté une certaine vision de l’avenir. En l‘espace de vingt ans, l’équipe établie à Seraing est passée de 40 à 55 personnes, et possède actuellement des machines et des dispositifs dans lesquels ont été investis pas moins de 12 millions d’euros. Ces investissements ont notamment été rendus possibles grâce au soutien de la Région wallonne et de l’Europe. Au cours de cette période, 23 000 projets d’innovation industrielle ont été élaborés, pour le compte de 2 544 entreprises wallonnes. En 2014, 558 projets industriels étaient en cours en Wallonie et 400 conseils gratuits ont été dispensés, certaines questions étant transmises aux partenaires.

Pour l’avenir, trois priorités d’action sont inscrites au programme. Premièrement, le développement d’une coopération efficace entre les partenaires de GEM3, grâce à un plan d’action commun mis en œuvre dans le cadre du Pôle Ingénierie de Matériaux de Wallonie (PIMW). Ensuite, le 'Masterplan Innovation', élaboré par Sirris et Agoria, offre à Sirris et à l'industrie un cadre pratique de référence permettant des comparaisons. Il permet de se positionner par rapport aux autres entreprises et aux dernières tendances, d'envisager son évolution et de prendre les décisions nécessaires pour la réussir. Enfin, Industrie 4.0 , ainsi que les défis qui lui sont associés, aura des répercussions sur les compétences et les activités de notre organisation, car les besoins de l’industrie de demain seront différents. Les technologies-clés de relever ces nouveaux défis sont, par exemple, l'additive manufacturing ou les produits et processus intelligents.

En complément, deux entreprises industrielles ont témoigné, par la voix de leurs représentants - Axel Kupisiewicz, CEO de Lasea, et Christophe Pagnoulle, Directeur R&D de Physiol – de leur expérience de partenariat et de coopération avec Sirris.

Le programme des festivités s’est conclu par les allocutions de certains acteurs majeurs du paysage wallon de l’innovation: Pierre Villers, de DGO6, Jacques Germay, du  Pôle Mecatech, et Thierry Castagne, directeur général d’Agoria Wallonie: ceux-ci ont exposé respectivement leurs projets en faveur d’une Wallonie plus puissante du point de vue industriel, leur point de vue sur les éléments nécessaires pour donner un coup de fouet à l’innovation, et leur vision d'un écosystème industriel avec Sirris, les entreprises wallonnes et d'autres partenaires.

(Photos © MaxDechamps)