Nouvelles machines d'impression de métal

Une technique de jetting d'encre avec des nanoparticules métalliques ou céramiques, une machine de frittage laser métal moins coûteuse, une imprimante métal hybride qui combine la fusion en lit de poudre et le dépôt direct, un système Wire + Arc Additive Manufacturing qui permet l'impression de très grandes pièces. 

Une technique de jetting avec des nanoparticules métalliques ou céramiques 

L’entreprise israélienne XJet a présenté au salon Formnext de Francfort fin 2016 sa première machine de déposition de métal basée sur une encre liquide contenant des nanoparticules de métal : des gouttelettes du matériau sont pulvérisées sur le plateau d’impression et forme une première couche qui est chauffée à 300°C jusqu'à évaporation de l’encre et obtention d'une couche métallique. Le processus poursuit alors par l'impression de la couche suivante.

Lire plus sur Techniline.