Véronique Dossogne

Beaucoup de données sont collectées dans des machines modernes et des installations au cours du processus de production. L'identification avec RFID sur IO-Link simplifie la collecte et le traitement des données tout en créant de la transparence du niveau capteur-actionneur jusqu'au cloud.

Véronique Dossogne
Filiep Vincent

Industrie 4.0 ou Smart Manufacturing est un sujet qui suscitent de nombreuses discussions. Mais où en est la normalisation ? A quoi faut-il s’attendre à l’avenir dans le domaine ? Vous voulez savoir quelles sont les normes qui vous concernent ? Sirris a collectionné les informations les plus importantes sur la normalisation Industrie 4.0, comprenant une liste des questions fréquemment posées sur le sujet.

Véronique Dossogne
Filiep Vincent

De plus en plus de robots et de véhicules autonomes travaillent aux côtés des opérateurs. Mais où en est la normalisation ? A quoi faut-il s’attendre à l’avenir dans le domaine ? Vous voulez savoir quelles sont les normes qui vous concernent ?

Véronique Dossogne

Le nouveau standard ouvert 'umati' est destiné à unifier la communication de toutes les machines. Cela permet aux entreprises utilisatrices de s'appuyer sur des solutions moins fragmentées et de réduire énormément le temps de mise en route des nouveaux équipements. Pour un fabricant de machine, c'est un argument de vente unique et important.

Véronique Dossogne

Le monde moderne est toujours plus interconnecté. Les services et les entreprises doivent être en mesure de partager les informations les plus récentes et les plus précises sur le système de production et son fonctionnement. La norme international, IEC 62832, Digital Factory Framework, actuellement en cours d'actualisation, fournit une référence commune pour la numérisation des données relatives aux systèmes de production.

Bruno Verlee

Une nouvelle norme est actuellement en cours d’élaboration pour l'évaluation des risques mais aussi pour la mise en place de mesures de prévention et de protection relatives aux processus de la fabrication additive avec des matières premières métalliques. Ce document comporte également une partie dédiée à la gestion des déchets. Il est rédigé conjointement par les comités techniques ISO/TC 261 et ASTM F42 relatifs à la fabrication additive.

Bruno Verlee

La fabrication additive entre progressivement dans la production industrielle de série, en particulier dans des secteurs comme le médical, le spatial, l’aéronautique et même récemment l’automobile. L’évolution rapide des technologies a forcé les industriels à développer leurs propres normes et spécifications de production et de qualification.

Véronique Dossogne

Les humains utilisent des mots, des schémas, des images, des contextes, des sons, des expressions faciales ou un langage corporel pour se faire comprendre. Les machines utilisent des données et des modèles d’informations ainsi que des algorithmes pour manipuler les informations, et les concepts humains doivent être traduits pour permettre leur utilisation par les machines. Un livre blanc paru récemment présente une évaluation des défis actuels et futurs impliquant l’interopérabilité sémantique dans des domaines industriels et des normes industrielles associées.

Benjamin Vandeputte

La sixième édition de l'événement annuel sur la réglementation et la normalisation, organisé par Agoria et en collaboration avec Sirris, aura lieu le 10 octobre et le programme ne comportera pas moins de 18 sessions sur des sujets d'actualité et pertinents.

Véronique Dossogne

Plus les machines-outils échangent et partagent aisément les informations, plus elles sont efficaces. Umati («universal machine tool interface») est proche de devenir un standard généralement accepté. C'est un standard ouvert pour les utilisateurs de machines-outils dans le monde. Il permet d'exploiter de nouveaux potentiels pour la fabrication du futur. L’Umati Joint Working Group a prévu une série de réunions et de conférences web.